la-star.com
Image default
Santé - Bien être

La radiographie du rachis lombo-sacré : définition, cause, symptômes, traitement

Une radiographie du rachis lombaire est un test d’imagerie qui permet aux médecins de voir l’anatomie de la partie inférieure de votre dos.

Le rachis lombaire est composé de cinq vertèbres, du sacrum (la protection osseuse à l’arrière du bassin) et du coccyx (appendice caudal). De gros vaisseaux sanguins, des nerfs, des tendons, des ligaments et du cartilage forment aussi le rachis lombaire.

La radiographie utilise des petites quantités de rayonnements pour voir les os du corps. Lorsqu’elle porte sur la partie inférieure de la colonne vertébrale, une radiographie permet de détecter d’éventuelles anomalies, blessures ou maladies osseuses de cette région. Selon la Clinique Mayo, une radiographie du rachis lombaire montrera si vous souffrez d’arthrose ou si vous avez des os cassés au niveau du dos, mais elle ne peut pas détecter de problèmes au niveau des muscles, des nerfs ou des disques. (Clinique Mayo)

Votre médecin peut ordonner la réalisation d’une radiographie du rachis lombaire pour diverses raisons : pour visualiser une blessure consécutive à une chute ou à un accident traumatique, pour surveiller la progression d’une maladie telle que l’ostéoporose, ou pour déterminer l’efficacité d’un traitement.

Utilisation

Une radiographie est un test utile dans le cadre de nombreuses affections. Elle peut permettre à votre médecin de comprendre la cause d’une douleur chronique du dos ou d’examiner les effets d’une blessure, d’une maladie ou d’une infection. Votre médecin peut ordonner une radiographie du rachis lombaire pour diagnostiquer :

  • des anomalies congénitales affectant la colonne vertébrale,
  • une blessure ou une fracture au niveau de la région inférieure de la colonne vertébrale,
  • une douleur au niveau du bas du dos sévère ou qui dure depuis quatre à huit semaines,
  • de l’ostéoarthrite (arthrite affectant les articulations),
  • de l’ostéoporose (une affection qui provoque l’amincissement des os)

une courbure anormale ou des changements dégénératifs du rachis lombaire (tels que des ostéophytes),

Votre médecin pourra également avoir recours à d’autres tests d’imagerie ainsi qu’à une radiographie pour déterminer la cause de votre douleur dorsale. Ces derniers comprennent des tests par résonance magnétique (IRM), par ultrasons ou par tomodensitométrie (CT scan). Chacun de ces tests d’imagerie fournit des types d’images différents.

Risques

Toutes les radiographies impliquent une exposition à une petite quantité de rayonnements. Cela est normalement inoffensif, mais il s’agit d’un problème important pour les femmes enceintes, ou pouvant l’être. Le degré d’exposition aux rayonnements est considéré comme étant sans danger pour les adultes mais n’est pas bon pour un fœtus en train de se développer Assurez-vous d’informer votre médecin si vous êtes enceinte ou si vous pensez l’être.

Préparation

Selon la Société de radiologie nord-américaine (Radiological Society of North America), les radiographies sont des procédures standards et n’impliquent quasiment aucune préparation de la part du patient. (RNSA)

Il vous sera demandé d’ôter tous vos bijoux et autres objets métalliques de votre corps avant la réalisation de la radiographie. Informez votre médecin si on vous a inséré un implant métallique lors d’une précédente intervention. On vous fera très certainement revêtir une chemise d’hôpital avant l’examen afin qu’aucun bouton ou fermeture éclaire sur vos vêtements n’affecte la qualité des images radiographiques.

Interventions

Les radiographies sont réalisées au sein du service de radiologie d’un établissement hospitalier ou dans un cabinet de radiologie spécialisé dans les procédures de diagnostic.

Après vous avoir allongé(e) sur une table, un technicien passera une grande camera reliée à un bras en acier au-dessus de la partie inférieure de votre dos. Lorsque la caméra bougera au-dessus de vous, un film situé dans la table sur laquelle vous êtes allongé(e) capturera les images radiographiques de votre colonne vertébrale

Le technicien vous demandera de vous allonger sur la table et d’adopter plusieurs positions au cours de l’examen, notamment sur le dos, sur le côté ou sur le ventre. Certaines images pourront être prises en position debout.

Lorsque les images sont enregistrées, vous devez retenir votre souffle et rester immobile. Cela permet d’avoir des images aussi claires que possible.

Suivi

Après l’examen, vous pourrez remettre vos vêtements et reprendre vos activités quotidiennes sans attendre.

Votre radiologue et votre médecin examineront les radiographies et discuteront des résultats. Dans certains cas, les résultats de votre radiographie sont disponibles le jour même.

Votre médecin déterminera les mesures à prendre en fonction des résultats des radiographies. Il ou elle pourra ordonner la réalisation d’autres tests d’imagerie, d’analyses sanguines ou d’autres examens dans le but d’établir un diagnostic précis.

Autres articles

L’IRM pelvienne : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Douleur au doigt : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Comment bien choisir son e-liquide pour arrêter de fumer ?

administrateur

A quoi sert un défibrillateur ?

Journal

Arrêter de fumer : comment se débarrasser définitivement de la dépendance à la nicotine ?

administrateur

Fissure anale : définition, cause, symptômes, traitement

Irene