la-star.com
Image default
Santé - Bien être

Fissure anale : définition, cause, symptômes, traitement

Une fissure anale est une petite coupure ou déchirure dans la peau qui recouvre l’anus. L’accouchement, les efforts de poussée pendant la défécation, ou les accès de constipation ou de diarrhée peuvent tous déchirer la muqueuse anale. Les fissures anales ne sont habituellement pas préoccupantes, et la plupart se cicatrisent sans traitement médical. Cependant, il est possible que celles qui résistent aux traitements exigent une intervention chirurgicale.

Symptômes

Cette maladie peut être accompagnée d’un ou plusieurs des symptômes suivants :

  • déchirure visible sur l’anus
  • marisque (petit nodule) près de la fissure anale
  • douleur extrême dans la région anale pendant la défécation
  • filets de sang sur les selles ou sur le papier hygiénique après essuyage
  • brûlure ou démangeaison dans la région anale

Causes

La peau qui entoure l’anus peut se déchirer pendant le passage de selles larges ou dures. Une constipation chronique ou une diarrhée fréquente peut aussi déchirer la peau. Autres causes :

  • la maladie de Crohn ou autre maladie du côlon irritable
  • les efforts de poussée pendant l’accouchement
  • une diminution de l’irrigation sanguine dans la région ano-rectale, causée par la vieillesse
  • sphincters hypertoniques ou spasmodiques

Diagnostic et traitement

Diagnostic et traitement

Un médecin pourra habituellement diagnostiquer une fissure anale après un simple examen. Cependant, il faudra peut-être insérer un endoscope (un petit tube muni d’un faisceau lumineux) ou un anuscope dans le rectum pour mieux visionner la déchirure.

La plupart des fissures anales se cicatrisent après de simples soins à domicile, notamment en ajoutant à son régime des compléments alimentaires à base de fibres ou en utilisant des émollients fécaux en vente libre. Des bains chauds peuvent décontracter les muscles anaux, soulager l’irritation et augmenter l’irrigation sanguine dans cette partie du corps. Il existe aussi des pommades en vente libre, comme Anusol-HC, qui peuvent calmer une partie de l’inconfort.

L’application d’analgésiques topiques, comme la lidocaïne, peut aider à soulager la douleur. Le médecin peut également suggérer un bloqueur de canaux calciques en pommade qui peut décontracter les muscles du sphincter et permettre à la fissure anale de se cicatriser. L’application d’une pommade topique de nitroglycérine sur l’anus élargit les vaisseaux sanguins de l’anus, ce qui encourage l’irrigation sanguine dans cette partie du corps et favorise la cicatrisation.

Un autre traitement consiste à injecter du Botox dans le sphincter anal. Cela empêchera les spasmes anaux en paralysant temporairement le muscle. L’intention est de permettre à la fissure anale de se cicatriser tout en empêchant la formation de nouvelles fissures.

Si une fissure anale ne répond pas à d’autres traitements, le médecin pourra recommander une sphinctérotomie anale. Il s’agit d’une intervention chirurgicale pendant laquelle une petite incision est pratiquée dans le sphincter anal pour décontracter le muscle, ce qui permet à la fissure anale de se cicatriser.

Risques

Pour des raisons inconnues, les fissures anales sont fréquentes dans la petite enfance. Elles se produisent chez environ 80 pour cent des bébés pendant la première année de vie. Les adultes plus âgés sont aussi sujets aux fissures anales à cause d’une irrigation sanguine diminuée dans la région ano-rectale. Pendant et après l’accouchement, les femmes courent un risque plus élevé de fissures à cause de l’effort de poussée pendant la procédure.

Si vous souffrez d’une maladie intestinale inflammatoire, comme la maladie de Crohn, vous courrez un risque accru de développer des fissures anales. C’est parce que l’inflammation de la muqueuse intestinale rend les tissus plus enclins aux déchirures. Vous courez le risque de développer des fissures anales si vous êtes fréquemment constipé et devez faire des efforts de poussée considérables pour passer des selles.

Prévention

Bien qu’il ne soit pas toujours possible de prévenir les fissures anales, vous pouvez réduire le risque d’en avoir une en suivant les directives suivantes :

  • pour prévenir les fissures anales chez les nourrissons, changez leurs couches fréquemment
  • maintenez la région anale propre
  • nettoyez doucement la région anale
  • évitez la constipation en buvant beaucoup de liquides, en mangeant beaucoup de fibres et en faisant régulièrement de l’exercice physique
  • traitez la diarrhée immédiatement

Autres articles

Reconnaître les symptômes du diabète de type 2 : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Adénome parathyroïdien : définition, cause, symptômes, traitement

Irene

Installer un jacuzzi ou un spa à la maison

Journal

Quels sont les tarifs appliqués dans les pharmacies de garde ?

Journal

Pourquoi faire un masque de visage ?

Journal

La radiographie du rachis lombo-sacré : définition, cause, symptômes, traitement

Irene