la-star.com
Image default
Bien-être

ELISA : définition, cause, symptômes, traitement

L’acronyme ELISA désigne l’épreuve d’immuno-absorption enzymatique, ou essai immuno-enzymatique (EIA). L’épreuve immuno-enzymatique détecte et mesure les anticorps dans le sang. Cet examen peut servir à déterminer si vous avez des anticorps liés à certaines conditions infectieuses. Les anticorps sont des protéines produites par le corps en réponse à des substances nocives (antigènes). L’épreuve (ou essai) immuno-enzymatique peut servir à diagnostiquer :

  • VIH (le virus à l’origine du SIDA) ;
  • maladie de Lyme ;
  • anémie de Biermer (ou pernicieuse) ;
  • fièvre pourprée des montagnes Rocheuses ;
  • rotavirus ;
  • carcinome squameux (ou carcinome spinocellulaire) ;
  • syphilis ;
  • toxoplasmose ;
  • virus varicelle-zona (agent de la varicelle et du zona).

Si votre sang contient des anticorps de l’une de ces conditions, il est probable que vous en soyez porteur/porteuse ou que vous l’ayez eue dans un passé récent.

L’essai immuno-enzymatique est fréquemment utilisé comme un outil de dépistage avant la prescription d’autres examens plus en profondeur. Le médecin pourra suggérer cet examen si vous présentez des signes ou symptômes des conditions ci-dessus, ou si le médecin souhaite exclure l’une d’entre elles.

Interventions

Cet examen est à la fois direct et simple. Il vous sera probablement demandé de signer un formulaire de consentement, et votre prestataire de soins de santé devra vous en expliquer les motifs.

Un professionnel de santé va effectuer une prise de sang. Il ou elle va commencer par nettoyer votre bras à l’aide d’un antiseptique. Le prestataire appliquera ensuite un garrot (ou ruban élastique) autour du bras pour provoquer de la pression et faire gonfler les veines. Le prestataire va ensuite placer une aiguille dans l’une de vos veines et effectuer un petit prélèvement sanguin. Dès qu’une quantité suffisante de sang a été prélevée, il ou elle va retirer l’aiguille et placer un petit pansement sur le bras à l’emplacement de la piqûre. Il vous sera demandé de lever ou de plier le bras pour réduire la circulation sanguine.

Cette intervention est en principe relativement indolore, même si votre bras peut présenter des pulsations après la prise de sang.

L’échantillon de sang sera envoyé à un laboratoire pour analyse. Au laboratoire d’analyse, le technicien verse l’échantillon dans une boîte de Pétri contenant l’antigène voulu (une substance hétérogène telle qu’un virus à l’origine d’une réponse de la part du système immunitaire) lié à la condition pour laquelle vous subissez un examen. Si votre sang contient des anticorps à cet antigène, les deux vont se lier. Le technicien va le vérifier en ajoutant l’enzyme à la boîte de Petri, ainsi qu’en observant comment le sang et l’antigène réagissent. Si le contenu de la boîte change de couleur, il est possible que vous présentiez cette condition. Le degré de changement provoqué par l’enzyme va permettre au technicien de déterminer la présence et la quantité d’anticorps.

Qui doit pratiquer des analyses ??

Qui doit pratiquer des analyses ?

Votre prestataire de soins pourra conseiller cet examen en cas de risque ou de symptômes des conditions énumérées ci-dessus. Cet examen est couramment pratiqué chez les femmes enceintes afin de procéder à un dépistage du VIH. Cet examen de dépistage est facultatif pour les femmes enceintes.

Préparation

Cet examen ne nécessite aucune préparation spéciale. La prise de sang (qui ne dure que quelques minutes) ne provoque qu’un inconfort léger. Si vous craignez les piqûres, ou si vous avez tendance à vous évanouir à la vue du sang, faites-en part à votre prestataire de soins.

Risques

Les risques liés à cet examen sont très faibles. Cependant, il existe un risque d’infection dès lors que l’intégrité de l’épiderme est compromise. Selon les instituts nationaux américains pour la santé (National Institutes of Health, NIH), les sensations de perte de connaissance, d’ecchymoses et d’hémorragies sont autant de complications possibles (NIH, 2010). Si vous avez eu du mal à donner votre sang par le passé, si vous avez tendance à avoir facilement des ecchymoses, ou si vous souffrez d’un trouble de saignement (hémophilie, par exemple), n’oubliez pas d’en faire part à votre médecin avant l’examen.

Résultats

Le mode de compte rendu de l’examen va varier en fonction du laboratoire qui effectue l’analyse. Il dépend également de la condition pour laquelle l’examen est effectué. Le médecin devra discuter des résultats et en examiner la signification avec vous. Il arrive qu’un résultat supposé positif implique que vous n’êtes pas touché(e) par cette condition.

Des résultats faussement positifs et faussement négatifs sont possibles. Ils indiquent que vous avez une condition alors qu’en réalité tel n’est pas le cas, ou bien que vous n’en êtes pas atteint(e) alors qu’en fait vous en êtes bien affecté(e). Il pourra de ce fait vous être demandé de renouveler l’épreuve (ou essai) immuno-enzymatique dans quelques semaines, ou votre médecin pourra vous prescrire d’autres examens plus sensibles visant à confirmer ou invalider le diagnostic.

Plus d’informations sur ELISA

Plus d’informations sur ELISA

Si l’examen lui-même est relativement peu compliqué, le fait d’attendre les résultats ou de faire l’objet d’un dépistage pour des conditions telles que le VIH peut entraîner beaucoup d’anxiété. Il est important de ne pas perdre de vue que :

  • Cet examen étant facultatif, personne ne peut vous imposer cet examen.
  • Si vous faites l’objet d’un dépistage du VIH, veillez à bien vous informer de la législation relative au signalement des résultats séropositifs dans votre région.

Discutez de cet examen avec votre prestataire, et n’oubliez pas que le diagnostic d’éventuelles maladies infectieuses constitue la première étape sur la voie du traitement et de la protection d’autres personnes contre cette infection.

Autres articles

Quel soin hydratant visage pour homme ?

Irene

Quel baume à lèvres pour homme choisir ?

Irene

Blaireau de rasage : notre guide d’utilisation

Irene

Rasage homme : tous les conseils sur le rasage

Irene

Gommage corps pour homme : comment le choisir ?

Irene

Les soins visage homme à adopter en hiver

Irene