la-star.com
Image default
Bien-être

Maladie de Hodgkin : définition, cause, symptômes, traitement

La maladie de Hodgkin est un type de lymphome. Le lymphome est un cancer du sang qui commence dans le système lymphatique. Le système lymphatique aide le système immunitaire à éliminer les déchets et à lutter contre les infections. Il existe deux types principaux de lymphomes : Le lymphome de Hodgkin et le lymphome non hodgkinien.

La maladie de Hodgkin (MH) est également appelée lymphome de Hodgkin. La maladie est nommée d’après le Dr Thomas Hodgkin, qui l’a découverte. Le cancer commence dans des globules blancs appelés lymphocytes. Ces globules aident l’organisme à lutter contre l’infection.

La MH peut survenir à n’importe quel âge, mais elle survient le plus souvent entre 15 et 40 ans, et après 55 ans, selon la Société américaine contre le cancer (American Cancer Society) (ACS, 2012). La MH se déclare le plus fréquemment dans les ganglions lymphatiques de la poitrine, de la nuque et des aisselles.

Il existe deux type principaux de MH : la maladie de Hodgkin classique et la maladie de Hodgkin ganglionnaire à prédominance de lymphocytes. La MH classique comprend plusieurs types et représente approximativement 95 pour cent de tous les diagnostics de la MH dans les pays développés (ACS, 2012). Bien que la cause profonde de la MH soit inconnue, il se peut qu’elle soit liée à des expositions environnementales ainsi qu’au virus d’Epstein-Barr, qui est à l’origine de la mononucléose.

Le taux de survie global pour la MH a augmenté en raison des progrès réalisés dans son traitement. Selon la Société américaine contre le cancer (American Cancer Society), les taux de survie à cinq ans et à 10 ans pour la maladie sont d’approximativement 85 pour cent et 81 pour cent, respectivement (ACS, 2012).

Symptômes

Bien que le symptôme le plus commun de la MH soit un gonflement indolore des glanglions lymphatiques, il existe d’autres signes qui peuvent indiquer la MH, dont :

  • sueurs nocturnes
  • démangeaisons
  • fièvre inexpliquée
  • fatigue
  • perte de poids non intentionnelle
  • toux persistante
  • douleur dans les ganglions lymphatiques après avoir consommé de l’alcool
  • hypertrophie de la rate

Consultez votre médecin si vous avez certains de ces symptômes. Comme ils pourraient également indiquer d’autres pathologies, il est important d’obtenir un diagnostic exact.

Diagnostic et classification

Diagnostic et classification

Pour diagnostiquer la MH, votre médecin réalisera un examen physique et vous demandera quels sont vos antécédents médicaux. D’autres examens pourront être prescrits pour obtenir un diagnostic plus définitif, notamment :

  • biopsie de ganglions lymphatiques (un morceau du tissu d’un ganglion lymphatique sera prélevé pour détecter la présence de cellules anormales).
  • tests d’imagerie tels qu’une radiographie ou une tomodensitométrie
  • des prises de sang pour obtenir une numération globulaire complète, pour mesurer les niveaux de globules rouges et blancs, l’acide urique et le taux protéique du sang, et pour effectuer une numération plaquettaire
  • un immunophénotypage pour déterminer quels types de cellules de lymphome sont présents
  • des tests de la fonction pulmonaire pour évaluer le fonctionnement des poumons
  • un échocardiogramme pour évaluer le fonctionnement du coeur
  • une biopsie de la moelle osseuse nécessitant le prélèvement et l’analyse d’un petit échantillon de cellules de votre hanche ou d’un autre grand os pour déterminer si le cancer s’est étendu

Stadification

Après l’établissement du diagnostic de la MH, la stadification du cancer est effectuée. La stadification décrit l’emplacement et la progression de la maladie. La MH est divisée en quatre stades généraux, allant du Stade I au Stade IV, en ordre de gravité croissante.

  • Stade I (début de la maladie) : le cancer est découvert dans une zone de ganglions lymphatiques
  • Stade II (maladie localement avancée) : le cancer est découvert dans deux zones de ganglions lymphatiques d’un côté du diaphragme, ou il est découvert dans une zone de ganglions lymphatiques plus dans une zone ou dans un organe voisin
  • Stade III (maladie avancée) : le cancer est découvert dans des zones de ganglions lymphatiques à la fois au-dessus et au-dessous du diaphragme, ou il est découvert dans une zone de ganglions lymphatiques et dans un organe des côtés opposés du diaphragme
  • Stade IV (maladie étendue) : le cancer est en dehors des ganglions lymphatiques et de la rate, et il s’est étendu à une ou plusieurs régions comme les os, la moelle osseuse, la peau ou les organes

Il existe également des sous-catégories lors de chaque stade en fonction des symptômes et des organes affectés.

Traitement

Le traitement de la MH dépend normalement du stade d’évolution de la maladie. Les principales options de traitement sont la chimiothérapie et la radiothérapie. La chimiothérapie utilise des médicaments qui détruisent les cellules cancéreuses. Ces médicaments peuvent être administrés par voie orgale ou intraveineuse en fonction du médicament. La radiothérapie utilise des rayons à haute énergie ciblant les cellules cancéreuses.

Pour les patients qui ne répondent pas à la chimiothérapie ordinaire ou à la radiothérapie, une chimiothérapie à haute dose et une greffe de cellules souches peuvent être utilisées. Une greffe de cellules souches remplace les cellules hématopoïétiques cancéreuses de votre organisme par des cellules hématopoïétiques saines d’un donneur.

Dans les premiers stades de la maladie de Hodgkin ganglionnaire à prédominance de lymphocytes, la radiothérapie seule peut être utilisée. La raison en est que cette forme de la maladie a tendance à se développer plus lentement que la MH classique. Aux stades plus avancés, des médicaments thérapeutiques ciblés peuvent être ajoutés au régime de chimiothérapie.

Prise en charge

Les traitements contre le cancer peuvent avoir des effets secondaires durables, y compris une élévation de votre risque de développer d’autres types de cancer. Après un traitement contre la MH, il est important de continuer les soins de suivi et d’être alerte en surveillant tout risque de rechute et en gardant l’œil sur les effets possibles à long terme du traitement. La radiothérapie ciblant la poitrine peut augmenter votre risque de cancer du sein, de cancer des poumons, de maladie du cœur et d’élévation du cholestérol. Des mammographies régulières, des contrôles de la cholestérolémie et des dépistages périodiques des maladies du cœur sont importants pour les survivants de la MH.

Mentionnez à votre médecins vos inquiétudes quant aux effets secondaires à long terme et demandez-lui ce que vous pouvez faire pour contribuer à réduire votre risque. Des groupes de soutien et des psychologues peuvent vous aider à contrôler vos angoisses et vous donner un cadre dans lequel parler de vos préoccupations et de vos impressions sur votre expérience avec le cancer.

Pronostic

Les progrèes réalisés dans le traitement de la maladie de Hodgkin au cours des dernières décennies ont permis de prolonger significativement l’espérance de survie pour ce type de lymphome. Les taux de survie relatifs pour tous les patients avec un diagnostic de maladie de Hodgkin sont les suivants (ACS, 2012) :

  • Taux de survie à un an : environ 92 pour cent
  • Taux de survie à cinq ans : environ 85 pour cent
  • Taux de survie à dix ans : environ 81 pour cent

Ces taux varient en fonction du stade d’évolution de la maladie et de l’âge du patient. Les taux de survie à cinq ans pour les différents stades sont : (ACS, 2012)

  • Taux de survie à cinq ans pour le Stade I de la MH = environ 90 pour cent
  • Taux de survie à cinq ans pour le Stade II de la MH = environ 90 pour cent
  • Taux de survie à cinq ans pour le Stade III de la MH = environ 80 pour cent
  • Taux de survie à cinq ans pour le Stade IV de la MH = environ 65 pour cent

Après le traitement, votre médecin voudra effectuer un suivi avec vous à intervalles réguliers. Allez à tous vos rendez-vous médicaux et suivez les instructions de votre médecin.

Autres articles

Bonne Gueule de Nickel : test et verdict

Irene

Comment avoir les dents blanches quand on est un homme ?

Irene

Comment lutter contre la chute des cheveux ?

Irene

Comment trouver un spa à Bruxelles ?

Journal

BB crème ou CC crème : que valent ces produits pour les hommes ?

Irene

Signal White Now Men : que vaut ce dentifrice pour homme ?

Irene