la-star.com
Actu des stars

Une candidate à Miss Guadeloupe disqualifiée pour avoir montré un sein pour une campagne de sensibilisation



Anaëlle Guimbi a été disqualifiée par le comité Miss Guadeloupe pour avoir posé sans haut lors d’une campagne de lutte contre le cancer du sein.

Alors que le comité Miss Guadeloupe publiait jeudi sur son compte Instagram la liste des candidates pour représenter le territoire d’Outre-mer à miss France 2021, le concours de beauté a pris la décision de disqualifier Anaëlle Guimbi.

La raison: la jeune femme âgée de 20 ans et originaire de Sainte-Rose a participé à un shooting photo où elle pose sans haut, le corps recouvert de maquillage, de pétales de fleurs et de rubans roses.

“Une non conformité au règlement”

Des clichés réalisés en octobre dernier dans le cadre de la campagne Octobre Rose, une opération annuelle visant à sensibiliser sur la question du cancer du sein.

“Cette magnifique aventure qu’est Miss Guadeloupe s’arrête ici pour moi”, annonce Anaëlle Guimbi sur son compte Instagram. Un message qui vient accompagner les photos sur lesquelles pose la jeune femme et qui “s’avèrent être contraires aux valeurs de Miss France”.

Dans une story publiée sur son compte Instagram, le comité Miss Guadeloupe justifie le retrait de la candidate “suite à une non conformité au règlement de l’élection nationale”.

Selon le formulaire d’inscription du concours, les candidates à Miss France 2021 s’engagent à:

– ne pas avoir participé à des séances photos, captations audiovisuelles et/ou tout autre type d’événements susceptibles de permettre une exploitation auprès du public d’images représentant la Candidate sans sous-vêtements ou avec des vêtements laissant intentionnellement (à la seule appréciation de la Délégation Régionale) apparaître des parties intimes et/ou d’images la représentant à caractère érotique et/ou pornographique et/ou où elle apparait, même non dénudée, dans un contexte à caractère érotique ou pornographique.

– ne pas avoir accordé des droits permettant à un tiers d’associer ma personne ou mon image à une marque, slogan, signe distinctif, sons, images ou autre, à caractère érotique et/ou pornographique.

“Le comité n’est pas fautif”

“Les règles sont ce qu’elles sont”, regrette Anaëlle Guimbi qui affirme vouloir continuer “à défendre les valeurs qui me sont chères comme ce combat contre le cancer du sein”. Elle assure n’avoir qu’un seul regret, “celui de ne pas avoir pu participer au show et par la même occasion vous montrer à tous que vous aviez raison de me soutenir”.

Une décision sur laquelle la candidate est également revenue sur Twitter, affirmant que ces photos avaient été envoyées à son insu au comité Miss Guadeloupe.

Anaëlle Guimbi appelle toutefois à ne pas boycotter l’élection de Miss Guadeloupe, diffusée ce soir sur Guadeloupe la 1ère , “les autres filles méritent, on a toutes travaillé très dur […] le comité n’est pas fautif je suis la seule responsable de mes actes”.

Hugues Garnier Journaliste BFMTV





Source link

Autres articles

le CNC lance une formation pour prévenir les violences sexuelles

Claude

La Terre et le sang : qui est Eriq Ebouaney, le grand méchant du film ? – Actus Ciné

Claude

Mort d’Ennio Morricone, compositeur légendaire de Sergio Leone – Actus Ciné

Claude

Polisse, Mon Roi, Le Bal des actrices… Quels sont vos films préférés de Maïwenn ? – Actus Ciné

Claude

la série confinée de Netflix se dévoile dans de premières photos

Claude

première bande-annonce du film de Valérie Lemercier “inspiré” de la vie de Céline Dion

Claude