la-star.com
Actu des stars

Stand By Me : le statut d’enfant star, un “traumatisme” pour l’acteur Wil Wheaton – Actus Ciné


Star du classique de Rob Reiner, “Stand By Me”, Wil Wheaton est revenu sur son expérience difficile en tant que jeune acteur et des lourdes séquelles causées par le métier.

Columbia TriStar

1986. Wil Wheaton, quatorze ans, est propulsé au rang de star. Aux côtés de River Phoenix, Corey Feldman et Jerry O’Connell, il occupe le haut de l’affiche de Stand By Me, adaptation bouleversante d’une nouvelle de Stephen King et film qui deviendra culte des années plus tard. Mais la gloire a un prix. Dans une interview accordée au quotidien britannique Metro, l’acteur revient sur son passé douleureux d’enfant star. Sans filtre, il explique que ce statut n’a jamais été un choix : “Quand j’étais petit, mes parents m’ont forcé à devenir comédien, cela n’a jamais été quelque chose que je voulais faire.”

Dans la suite de l’entretien, il explique avoir supplié sa mère d’arrêter de passer des auditions et ce, pendant toute son enfance. “Je la suppliais de me laisser être un gosse, mais elle ne m’a jamais entendu, précise-t-il. C’était très important pour elle que je devienne célèbre pour qu’elle devienne, à son tour, la célèbre mère-agent d’un enfant connu.” Cette situation a eu de lourdes conséquences sur sa relation avec ses parents, mais aussi sur sa vie professionnelle, au point de ne plus prendre goût au métier d’acteur : “C’est un petit peu traumatisant.

Enfants stars du cinéma, avant/après : que sont-ils devenus ?

Un an après Stand By Me, Wil Wheaton décroche le rôle de Wesley Crusher dans la série Star Trek : la nouvelle génération. Héros raillé par les téléspectateurs pour son côté trop lisse. Des années plus tard, l’acteur se moquera même de son personnage lorsqu’il apparaîtra dans la célèbre série The Big Bang Theory, jouant son propre rôle. Moins présent à l’écran, l’ex enfant star s’épanouie désormais avec son podcast et son poste de producteur. Mais cela n’efface pas les traumatismes de ses jeunes années : “Si j’avais été soutenu par mes parents, au lieu d’être manipulé et contrôlé, je pourrais partager avec mes rêves avec eux en ce moment même. Je ne le fais pas parce qu’ils n’ont pas soutenu mes rêves une seule seconde.

Pour autant, l’acteur ne veut pas que les spectateurs s’apitoient sur son sort : “Quand des gens découvrent que mon enfance était faite d’abus et que rien de tout ça était un choix, ils disent : ‘Je me sens mal, puisque j’aimais trop travail quand j’étais petit.’ Mais je ne veux pas qu’ils ressentent ça. Le travail était bon et j’étais bon à ça, mais j’ai été abusé et blessé, conclut-il. Cela a construit qui je suis aujourd’hi.

(Re)découvrez la bande-annonce de “Stand By Me” :

 



Source link

Autres articles

Britney Spears dit avoir “peur de son père” et ne produira pas sur scène tant que durera sa tutelle

Claude

les films à découvrir en salles dès ce mercredi 12 août

Claude

Un Français de 25 ans organise un concours de l’Eurovision en ligne

Claude

la Fashion Week numérique loin de faire l’unanimité

Claude

Le prince Charles fait de rares confidences sur son style et son engagement pour la mode éthique

Claude

“Ip Man 4”, le seul blockbuster à voir cet été au cinéma

Claude