la-star.com
Image default
Actu des stars

Netflix mise sur les monuments français



Netflix a dévoilé ce mardi ses projets français. La plateforme met un coup d’accélérateur sur ses productions tricolores et mise sur des poids lourds comme Johnny Hallyday, Omar Sy ou Dany Boon.

Johnny, Notre-Dame, Dany Boon, Omar Sy: Netflix dégaine l’artillerie française en 2021 avec près de 30 nouvelles productions portées par de grands noms populaires et de nouveaux talents tricolores, sur fond de nouvelles obligations de financement.

Après avoir donné “un coup d’accélérateur” avec une vingtaine de productions françaises l’an dernier, 2021 sera l’année de “l’ancrage créatif et culturel en France”, promet le géant du streaming vidéo, avec 27 films, séries et documentaires produits ou lancés.

“Nos abonnés veulent avant tout des histoires dans lesquelles ils se reconnaissent”, a expliqué Anne-Gabrielle Dauba-Pantanacce, directrice de la communication de Netflix en France, lors d’une conférence de presse mardi.

Incendie de Notre-Dame

Si le “style français” fait mouche auprès des abonnés de Netflix – 70 millions de foyers dans le monde ont vu en 28 jours Lupin avec Omar Sy – cette montée en puissance du “made in France” aidera aussi la plateforme à remplir ses nouvelles obligations européennes. A terme (le décret d’application n’est pas encore paru), les plateformes devront en effet proposer au moins 30% d’oeuvres européennes dans leurs offres.

Sur les séries, après avoir fait la part belle à des genres comme l’épouvante (Marianne) ou le fantastique (La Révolution), Netflix veut se concentrer en 2021 “sur des propositions plus fédératrices et plus grand public”.

Au programme, trois séries phares: “Disparu à jamais”, l’adaptation française du polar d’Harlan Coben par David Elkaïm et Vincent Poymiro, les scénaristes de “En Thérapie”, portée notamment par Finnegan Oldfield et Nicolas Duvauchelle.

Mais aussi La part du feu, une fiction qui retracera la nuit de l’incendie de Notre-Dame-de-Paris et “Johnny by Johnny”, une série documentaire qui reviendra sur “l’idole des jeunes”.

Johnny par Johnny, est produit par Black Dynamite, la société derrière les documentaires récents sur Nicolas Anelka et Gims. Johnny y racontera sa propre légende, comme dans le film Listen to me Marlon, qui utilisait des enregistrements de Marlon Brando réalisés de son vivant.

Dany Boon confiné

Actuellement en tournage, deux autres séries prévues pour 2022: “Les Sept Vies de Léa”, une série adolescente “lumineuse” plongée dans les années 90 avec Mélanie Doutey, Raïka Hazanavicius, et Samuel Benchetrit; et “Bendo” écrite par l’humoriste Nawell Madani.

S’ajoutent d’autres gros projets, déjà annoncés: “Bigbug” de Jean-Pierre Jeunet, ou le prochain Dany Boon, “8 rue de l’Humanité”, sur le confinement (fin 2021).

Le géant du streaming entend élargir dans les prochaines années le spectre des films français qu’il produit en offrant une rampe de lancement à de jeunes acteurs et réalisateurs. D’autant plus alléchante pour eux, au vu du marasme dans lequel le virus a plongé la production traditionnelle française.



Source link

Autres articles

Qualifié de “rappeur islamiste” par la députée Aurore Bergé, Médine porte plainte pour diffamation

Claude

de Dave à Enrico Macias, les personnalités lui rendent hommage

Claude

Pourquoi les catalogues de nombreuses stars de K-Pop ont disparu de Spotify

Claude

De Lorie à Wejdene, la grande révolution de la chanson pour pré-ados

Claude

une soirée sous le signe des revendications, à l’heure des salles de spectacle fermées

Claude

INFOGRAPHIES. Cet été, les cinémas français ont attiré 3 fois moins de spectateurs que d’habitude

Claude