la-star.com
Actu des stars

Mort de Honor Blackman, inoubliable Pussy Galore dans James Bond – Actus Ciné


Elle était la Pussy Galore de “Goldfinger” et la Cathy Gale de “Chapeau melon et bottes de cuir”. L’actrice britannique Honor Blackman est décédée ce 6 avril à l’âge de 94 ans.

MGM

La franchise 007 perd l’une de ses James Bond Girls les plus iconiques. La comédienne britannique Honor Blackman, inoubliable Pussy Galore de Goldfinger, s’est éteinte ce lundi 6 avril à l’âge de 94 ans, de causes naturelles, entourée de ses proches. Dans un communiqué, les producteurs de la saga d’espionnage, Michael G. Wilson et Barbara Broccoli ont salué “un talent extraordinaire et un membre aimé de la famille Bond”.

Après des débuts au théâtre après la Seconde Guerre mondiale, Honor Blackman se lance dans le cinéma à la fin des années 40, s’illustrant notamment dans Fame Is the Spur, Si Paris l’avait su ou A Boy, a Girl and a Bike, avant d’apparaître face à Elizabeth Taylor dans Guet-apens (1949) ou le film-catastrophe Atlantique latitude 41 (1958). Elle tourne parallèlement pour la télévision, et devient une star du petit écran et une icône féministe dans le rôle de Cathy Gale, première partenaire de John Steed dans Chapeau melon et bottes de cuir.

Profitant de ce succès, elle quitte le programme et retourne au cinéma, d’abord dans Jason et les Argonautes (1963) et surtout dans Goldfinger, troisième aventure cinéma de James Bond (1964). Face à Sean Connery (qu’elle retrouve quatre ans plus tard dans le western Shalako), elle incarne Pussy Galore, femme forte et indépendante, leader de l’équipe féminine de pilotes du Flying Circus et tueuse en chef d’Auric Goldfinger. Le personnage, considéré comme l’une des plus célèbres James Bond Girls, reviendra sur le devant de la scène en 2015 dans le roman Déclic mortel d’Anthony Horowitz.

Après l’aventure Bond, Honor Blackman mène une carrière solide entre cinéma (Les Chemins de la puissance, Le Dernier des Romains, Rio Verde, Une fille… pour le diable, Le Chat et le canari), théâtre et télévision où elle joue notamment dans quelques épisodes de Dr Who en 1986, ainsi que dans sept saisons de la série The Upper Hand, adaptation britannique de Madame est servie. L’une de ses dernières apparitions marquantes remonte à 2001, face à une Renée Zellweger déguisée en Bunny dans la scène de la “fête costumée” du Journal de Bridget Jones.

Ces James Bond Girls aux drôles de noms

Voir le diaporama

Diaporama

Ces James Bond Girls aux drôles de noms

46 photos

 



Source link

Autres articles

Un procès requis contre les frères Bogdanoff pour « escroquerie »

Claude

« Tous en cuisine », l’émission de Cyril Lignac prolongée jusqu’à fin mai

Claude

Omar Sy appelle à dénoncer les violences policières et à réformer le système

Claude