la-star.com
Image default
Actu des stars

l’indignation des stars après l’invasion du Capitole



Les personnalités du monde du divertissement condamnent à l’unanimité l’invasion du Capitole par des pro-Trump, et dénoncent l’inaction du président américain, tout en appelant à sa destitution.

L’invasion du Capitole de Washington ce mercredi par des pro-Trump, alors que la session devant confirmer la victoire de Joe Biden à l’élection présidentielle était en cours, a été unanimement condamnée par les personnalités du monde du divertissement américain.

Les appels à la destitution de Donald Trump se sont rapidement multipliés sur les réseaux sociaux, de Dylan O’Brien, la star des films Le Labyrinthe, à l’actrice Patricia Arquette en passant par l’humoriste Mike Birbiglia. Jim Carrey a de son côté publié sur son compte Twitter une caricature de Trump, dont il dénonce la “corruption”.

Stevie Wonder en appelle également au 25e amendement de la Constitution des États-Unis, qui permet de remplacer le président par le vice-président en cas de vacance du pouvoir:

“Il est temps pour les leaders de ce pays d’invoquer le 25e amendement. C’est évident, n’est-ce pas? Ce qui s’est produit aujourd’hui dans mon pays, un pays qui m’a inspiré des chansons d’espoir et d’amour, m’attriste. J’ai le cœur brisé et je suis estomaqué par ce président dangereux et narcissique qui préfère mettre des vies en danger et encourager de violents actes de sédition contre notre gouvernement. Cet homme n’est plus en mesure d’être président, car il n’accepte pas sa défaite. Qui peut encore le tolérer deux semaines supplémentaires? Je dis NON!”

Michael Keaton a appelé à se “souvenir de tous les noms” des personnes impliquées dans l’invasion du Capitole. Le comédien, qui se rappelle avoir été “pourchassé” par la police dans les années 1970 lors de manifestations pacifiques contre la guerre du Vietnam, et avoir reçu du gaz lacrymogène, trouve “choquante l’inaction des policiers” au Capitole: “Ils étaient bien plus au taquet lors des manifestations pacifiques de Black Lives Matter.”

“Ce qui est arrivé aujourd’hui était du terrorisme”

D’autres célébrités ont condamné l’apparent laxisme des autorités face aux manifestants. “Imaginez s’ils avaient été de notre côté. Il y aurait des rivières de sang dans les rues et aucun d’entre nous aurait été armé”, a écrit Marc Ruffalo, l’interprète de Hulk dans les films Marvel, avant d’ajouter à propos des pro-Trump qui ont envahi le Capitole: “On les a laissé faire.”

“Pensez juste au carnage que cela aurait été s’ils n’avaient pas été blancs”, a ajouté Chris Evans, alias Captain America. “Ils auraient bombardé le Capitole si nous avions été dans cette situation”, a renchéri le réalisateur noir Matthew A. Cherry, oscarisé l’an passé.

Le cinéaste James Gunn (Les Gardiens de la Galaxie) a dénoncé la lenteur de Trump à condamner les agissements de ses supporters. “Avant de demander aux manifestants qui venaient de pénétrer dans le Capitole de se calmer, il a préféré attaquer sur Twitter le vice-président…”, écrit le réalisateur. “Il a dû attendre que ses supporters repoussent la police, entrent dans le Capitole et qu’il y ait une confrontation armée, mais bon, pourquoi pas.”

“Ce qui s’est produit aujourd’hui n’était pas du patriotisme. Ce qui est arrivé aujourd’hui était du terrorisme”, a lancé encore Jimmy Fallon dans le monologue inaugural de son Tonight Show. “C’est un jour horrible dans l’Histoire de ce pays”, a déclaré Jimmy Kimmel dans son talk-show.

Sacha Baron Cohen, qui a récemment ressuscité son personnage de Borat pour dénoncer les dérives de Donald Trump, a demandé le bannissement du président américain des réseaux sociaux: “Hey Mark Zuckerberg, Jack (Dorsey), Susan Wojcicki et Sundar Pichai – Donald Trump a provoqué une attaque violente contre la démocratie américaine”, a-t-il tweeté en interpellant les patrons de Facebook, Twitter, YouTube et Google.

“Les événements d’aujourd’hui sont le résultat de ce qui se passe lorsqu’on autorise des personnes avec de la haine dans le coeur à utiliser des plateformes censées réunir les gens”, a complété la chanteuse Selena Gomez. Le réalisateur James Mangold (Logan, Le Mans 66) a enfin lancé un appel au boycott de la chaîne Fox, qu’il juge responsable de la situation actuelle.





Source link

Autres articles

“Loki”, “Les Quatre Fantastiques”, “She-Hulk”… toutes les annonces de films et séries Marvel

Claude

David Fincher : où voir les films du réalisateur de Fight Club et Mank ? – Actus Ciné

Claude

Asphyxié par le Covid-19, le cinéma veut croire en sa reconstruction

Claude

“Je trimballe une mélancolie au fond de moi”

Claude

Moulinsart et Patrice Leconte “seront ravis de travailler ensemble”

Claude

Jean-Jacques Goldman et Sophie Marceau toujours personnalités préférées des Français

Claude