la-star.com
Image default
Actu des stars

Le triomphe de Chloé Zhao aux Oscars passé sous silence en Chine



Les messages de félicitations adressés à la réalisatrice oscarisée dimanche pour Nomadland ont été effacés des réseaux sociaux, et les médias ont ignoré sa victoire.

Le triomphe de Chloé Zhao, qui a raflé l’Oscar de la meilleure réalisatrice pour son film Nomadland, a été largement passé sous silence lundi dans les médias et censuré sur les réseaux sociaux en Chine, son pays d’origine.

Née à Pékin en 1982, la cinéaste est devenue la première Asiatique à remporter la statuette suprême pour ce long métrage dépeignant le quotidien d’une communauté d’Américains âgés vivant dans des camionnettes, laissés pour compte par la crise économique et qui se forgent tant bien que mal une nouvelle vie dans l’Ouest américain.

Le road-movie a également décroché l’Oscar du meilleur film et sa comédienne principale Frances McDormand a obtenu celui de la meilleure actrice. Un succès très peu relayé en Chine.

Messages effacés sur les réseaux sociaux

Le réseau social Weibo (équivalent de Twitter) avait censuré lundi l’ensemble des messages récents contenant le nom de la cinéaste ou de son long-métrage. Les premiers lauriers de la réalisatrice, notamment aux Golden Globes fin février, lui avaient d’abord attiré des éloges en Chine.

Mais des propos lui étant attribués, dans un magazine américain en 2013, où elle semblait critiquer son pays d’origine, ont ensuite refait surface, jetant une ombre au tableau. La sortie de son film en Chine avait dans la foulée été annulée.

Le réseau social Weibo, dont les messages sont publics comme sur Twitter, avait été inondé lundi matin, avant la censure, de messages célébrant le triomphe de la réalisatrice.

“Chloé Zhao devient la première cinéaste d’origine asiatique/chinoise à remporter l’Oscar de la meilleure réalisatrice”, avait écrit un populaire blogueur dans un message “aimé” des milliers de fois, avant d’être effacé.

“Le contrôle chinois de l’opinion publique est juste hallucinant. Après la victoire aux Oscars de Chloé Zhao, y a même pas une p… de ligne sur Weibo”, s’indignait un autre utilisateur.

Cru controversé

Selon le Hollywood Reporter, les médias chinois ont eux aussi détourné les yeux du triomphe de Chloé Zhao: The People’s Daily, Xinhua et le tabloïd Global Times n’ont rien publié sur sa victoire dans les heures qui ont suivi la remise de prix. Seul ce dernier a publié des tweets en anglais, le réseau social étant interdit en Chine. Selon Variety, plusieurs médias ont révélé à des journalistes occidentaux que le bureau de propagande chinois leur avait interdit toute couverture de l’événement.

Les Oscars étaient précédés d’une autre polémique en Chine. La nomination de Do Not Split, un court-métrage documentaire sur les manifestations à Hong Kong entre 2019 et 2020 contre un projet de loi jugé liberticide, a été vue d’un mauvais oeil par Pékin. Comme le rapporte le Guardian, la cérémonie de remise de prix n’a été diffusée ni en Chine ni à Hong Kong, une première depuis 50 ans. Les diffuseurs de Hong Kong ont assuré que cette décision avait été prise pour des “raisons commerciales”.

“Une fierté pour les Chinois”

Le triomphe de la réalisatrice était toutefois connu de nombreuses personnes en Chine, grâce à l’autre grand réseau social local, WeChat. Si la plateforme censurait lundi des articles portant sur la réalisatrice, de nombreux messages de félicitations étaient visibles entre utilisateurs.

“C’est une fierté pour les Chinois (…) C’est très rare pour une Chinoise d’obtenir un Oscar”, a déclaré lundi à l’AFP Yan Ying, une ingénieure rencontrée dans les rues de Pékin.

“Je pense que les films chinois vont gagner en qualité et qu’elle constitue un très bon exemple pour les réalisateurs chinois”, a salué Yuan Min, une femme de 38 ans qui travaille dans le secteur juridique.

Benjamin Pierret avec AFP



Source link

Autres articles

“Le nom de la rose”, “Les incorruptibles”… Les autres grands rôles de Sean Connery

Claude

De “Belle de jour” à “La Piscine”, dix films de Jean-Claude Carrière à (re)voir absolument

Claude

Cate Blanchett, Tilda Swinton et Ewan McGregor dans le “Pinocchio” de Guillermo del Toro

Claude

“Divorce Club”, la comédie qui va vous redonner envie d’aller au cinéma

Claude

Disney+ : 3 films avec Lindsay Lohan à découvrir sur la plateforme – Actus Ciné

Claude

“Nous” de Julien Doré remporte la Victoire de la création audiovisuelle

Claude