la-star.com
Image default
Actu des stars

“Le Petit Spirou” est de retour, un an et demi après la mort de son co-créateur


Le dessinateur Janry publie ce mercredi Je l’appelais Divine, une histoire inédite du Petit Spirou où il est question d’amour, d’amitié et de trahison. Il raconte à BFMTV comment il travaille désormais sans son complice Tome sur sa célèbre série comique.

Un an et demi après la mort de son co-créateur et scénariste Philippe Tome, le Petit Spirou vit de nouvelles aventures. Le dessinateur Janry, qui a imaginé l’irrévérencieux personnage avec son complice, a repris la série seul et publie ce mercredi 17 février dans le magazine Spirou Je l’appelais Divine, une histoire inédite de six pages où il est question d’amour, d’amitié et de trahison.

Le dessinateur de 63 ans, qui travaille pour la première fois sans Tome, qu’il avait rencontré à l’âge de 15 ans, a abordé cette nouvelle page de sa vie “sans stress, en laissant traîner [son] imagination.”

En 2019, Janry envisageait beaucoup moins sereinement l’avenir: “J’avais une posture un petit peu angoissée face à la tâche qui se présentait à moi. Puis j’ai commencé par un gag, et ensuite un deuxième.” Son premier gag post-Tome montre le Petit Spirou en train de jouer avec un drone.

Une histoire d’adultère pour enfants

Dans Je l’appelais Divine, Janry a imaginé, fidèle à l’esprit de la série, une histoire d’adultère pour enfants: la “trahison” du père de Spirou, qui couche avec la femme de son meilleur ami. Une histoire qui permet de comprendre l’absence du père de Spirou de la série. “J’ai choisi ce sujet, parce que c’est le genre de trahison que l’on rencontre tous un jour dans sa vie”, note Janry.

La couverture du magazine “Spirou”, avec la nouvelle histoire du “Petit Spirou” © Dupuis

Avant tout dessinateur, Janry a dû apprendre à écrire seul un scénario. Il a pu “se faire la main” sur son autre série, Passe-moi le ciel, et a fait appel aux scénaristes Maryse Dubuc (Les Nombrils) et Jacques Louis, auteur “drôle et mélancolique” de Family Life: “Il m’a aidé à agencer l’histoire, à écrire les textes.”

Ensemble, ils ont ajouté une dimension métaphorique à l’histoire: un papillon symbolisant Cupidon se pose sur le front de Spirou qui vient de faire son premier baiser. L’histoire se clôt avec le même papillon, qui se pose cette fois sur le front d’Antoine Vertignasse, le meilleur ami du jeune héros qui tombe alors amoureux de sa fiancée Suzette… Une manière délicate de justifier l’absence du personnage de “Vert” des aventures de Spirou et Fantasio.

“Le sentiment de l’avoir toujours derrière moi”

Continuer Le Petit Spirou sans Tome “est étrange”, concède Janry. “Je n’ai pas de qualificatif. Philippe et moi, on était très, très proches. Son absence est traumatisante. Je travaille avec le sentiment de l’avoir toujours derrière moi. Il me rappelle que je ne dois pas le décevoir. C’est une pression positive. Rater mon boulot, c’est faire insulte à tout ce qu’on a fait jusqu’à présent, et ce qu’il a fait, lui.” L’histoire de Je l’appelais Divine se déroule ainsi entre passé et présent, comme une métaphore de ce que traverse actuellement le dessinateur.

Le Petit Spirou va continuer d’exister dans les prochaines années. Un dix-neuvième album, que Janry dessine à son rythme, sortira prochainement. “Je suis moins crispé à la perspective de devoir continuer la série. Je dessine à chaque fois que je trouve quelque chose qui n’est pas une insulte à notre travail”, confie-t-il. Il a déjà une dizaine de gags en boîte. Plus qu’une vingtaine de gags avant de terminer l’album. “Ca avance au fur et à mesure. Je n’ai pas de plan.”



Source link

Autres articles

L’ex-punk chanteur des Sex Pistols John Lydon roule pour Donald Trump

Claude

Asphyxié par le Covid-19, le cinéma veut croire en sa reconstruction

Claude

Pour Stéphane Bern, le patrimoine rural doit devenir « cause nationale »

Claude

Confinement saison 2: on regarde quoi #Jour34

Claude

Mariage discret pour la princesse Béatrice, petite-fille de la reine Elizabeth II

Claude

ce qu’il faut savoir sur le nouveau film de David Fincher sur Netflix

Claude