la-star.com
Actu des stars

La Maison-Blanche annonce, à tort, l’annulation de “Pat’Patrouille”



Le compte Twitter officiel de Pat’Patrouille a dû démentir les propos de la porte-parole de la Maison-Blanche, qui avait annoncé vendredi l’annulation du dessin animé.

“Pas d’inquiétude. Pat’Patrouille n’est pas annulé”. Le compte officiel de la série pour enfants a dû rassurer des millions de parents en PLS, après les déclarations de Kayleigh McEnany, vendredi. La porte-parole de la Maison-Blanche avait en effet annoncé qu’en raison des effets de la “cancel culture” ce dessin animé très prisé des enfants, ainsi que d’autres émissions mettant en scène des policiers, avaient été arrêtées.

Le site officiel de la série a démenti dans la foulée sur Twitter. “Quand la Pat’ Patrouille doit factchecker la Maison-Blanche”, n’ont pas manqué de moquer certains.

“Le président est aussi consterné par la ‘cancel culture’, a déclaré la porte-parole de la Maison-Blanche, “tout spécialement en ce qui concerne la police”. “Il y a quelques semaines, on a vu Pat’Patrouille, un dessin animé qui met en scène des policiers, être annulé, Cops et Live PD [des émissions de télé-réalité qui suivent des policiers dans leurs patrouilles] être annulés. Lego a suspendu la vente de ses Lego City Police Station. C’est vraiment dommage”.

Sauf que le discours de Kayleigh McEnany est un tissu d’inexactitudes. Si les émissions Cops et Live PD ont bien été arrêtées en juin, à la suite du mouvement de contestation qui a suivi la mort de George Floyd, tué par un policier. Lego n’a pas suspendu la commercialisation de ses boîtes sur le thèmpe de la police. Comme l’indique le site américain Factcheck, l’entreprise a simplement cessé d’en faire la publicité,

Le groupe danois s’en est même expliqué dans un tweet, début juin, indiquant que son intention était de “marquer une pause dans la publicité numérique [de ces produits] en réponse aux événements aux Etats-Unis”, mais en aucun cas d’en arrêter la commercialisation.

Pat’ Patrouille, a été créée par Keith Chapman (à qui l’on doit aussi Bob le bricoleur), et raconte les aventures de six chiots policiers menés par un petit garçon de 10 ans, fan de technologie. Cette série canadienne va donc bien continuer de distraire les petits Américains. Elle a d’ailleurs été prolongée pour huit saisons en février dernier, et fera l’objet d’un film, Pat’ Patrouille: Le Film, en 2021.

La “cancel culture”

Le terme de “cancel culture”, employé par la porte-parole de la Maison-Blanche, désigne un phénomène d’appel au boycott à l’encontre de personnalités jugées racistes ou sexistes. J. K. Rowling en a récemment fait les frais, violemment attaquée pour des propos jugés transphobes. Ou encore Woody Allen, dont la maison d’édition française Hachette a refusé de publier les mémoires, après différentes pressions, en raison des accusations portées par sa fille adoptive, Dylan Farrow, qui affirme avoir été abusée sexuellement par le réalisateur en 1992, alors qu’elle était âgée de 7 ans.

Le 7 juillet dernier, aux Etats-Unis où le débat fait rage sur le sujet, 150 intellectuels, dont Margaret Atwood, autrice de La Servante écarlate, ont publié une tribune dans Harper’s Magazine (traduite dans Le Monde) dénonçant une nouvelle forme de censure de la part d’une frange de la gauche radicale américaine, et rappelant que “notre résistance à Donald Trump ne doit pas conduire au dogmatisme ou à la coercition”.



Source link

Autres articles

Avec la réouverture des cinémas, Hollywood joue son avenir

Claude

Le très rare scaphandre de “2001, l’Odyssée de l’espace” mis aux enchères

Claude

pourquoi ce film érotique des années 70 est culte

Claude