la-star.com
Image default
Actu des stars

La légendaire actrice Kim Novak raconte pourquoi elle a quitté Hollywood



La star des années 1950, inoubliable dans Vertigo de Hitchcock, révèle son mal-être à Hollywood et se confie sur sa seconde carrière.

Icône du cinéma grâce à son rôle dans Vertigo d’Alfred Hitchcock, Kim Novak a renoncé à la gloire et à Hollywood dans les années 1960 avant de se retirer dans l’Oregon, où elle se consacre depuis 45 ans à la peinture. Un destin hors du commun qu’elle raconte dans les colonnes du Guardian.

Née Marilyn Pauline Novak, Kim Novak a débuté à l’âge de 21 ans au cinéma, avant de décrocher le rôle de sa vie à 25 ans dans Vertigo d’Alfred Hitchcock. Elle y incarne un double rôle, objet de la fascination du détective incarné par James Stewart. Échec commercial à sa sortie en 1958, Vertigo est devenu un des films les plus loués de l’histoire, et le responsable de beaucoup de vocations de cinéastes.

Le thriller a aussi marqué l’apogée de la carrière de Kim Novak, qui n’a jamais trouvé ensuite d’autres rôles aussi marquants. De nature fragile, elle raconte dans le Guardian ne pas avoir réussi à s’adapter à Hollywood. Proche de Frank Sinatra dans les années 1950, elle a vu de près ce que le succès peut faire à un homme:

“Le véritable Sinatra était très sensible, mais il était influencé par des gens qui le mettaient sur un piédestal, alors cet aspect de lui si beau, et si simple, a disparu. On vous force à vous aimer beaucoup. C’est pour cette raison que j’ai quitté Hollywood. Je ne voulais pas tomber dans ce piège. Je ne voulais pas me perdre. J’avais besoin de partir pour me sauver. J’aime qui je suis”, explique l’ancienne actrice, désormais âgée de 88 ans.

“Je suis trop vulnérable pour cette ville”

Kim Novak a aussi côtoyé de près Harry Cohn, producteur qui dirigeait d’une main de fer le studio Columbia, et qui avait l’actrice sous contrat. Le jour où la rumeur d’une liaison entre Novak et Sammy Davis Jr. s’est répandue à Hollywood, Cohn a aussitôt convoqué la jeune star pour l’interdire de fréquenter le crooner:

“Sammy avait déjà perdu un premier œil dans un accident et Harry Cohn menaçait de s’occuper du second. Je suis certaine qu’il aurait demandé à ses amis gangsters de s’en occuper. Cohn était proche de la mafia.”

Kim Novak a quitté Hollywood à la fin des années 1960. Elle en avait assez de jouer la comédie. “J’avais envie d’être appréciée pour qui j’étais et pour ce que j’avais à offrir. J’avais l’impression que ce que je faisais n’avait aucun sens à Hollywood. Je savais que j’étais une bonne artiste et je voulais exprimer ce que j’avais en moi – pas ce que voulaient le réalisateur ou le scénariste.”

Elle s’est donc installée dans l’Oregon, sur la côte pacifique, où elle a épousé le vétérinaire Robert Malloy, mort l’année dernière. Elle a fait quelques apparitions au cinéma récemment, mais n’a jamais regretté son choix: “Je suis trop vulnérable pour (Hollywood). Je prends les choses trop à cœur”, résume-t-elle.



Source link

Autres articles

La mythique série “Mobile Suit Gundam” de 1979 va être diffusée pour la première fois en France

Claude

Le prince Charles fait de rares confidences sur son style et son engagement pour la mode éthique

Claude

Wejdene dévoile “16”, un premier album qui “lui ressemble”

Claude

Mort de Claude Bolling, jazzman et compositeur de musiques de films

Claude

“J’ai plus d’humour qu’on ne le pense”

Claude

un dernier album très attendu

Claude