la-star.com
Actu des stars

La dessinatrice Mayada raconte comment devenir une influenceuse dans sa BD “Mayada Off”



Les sœurs Mayada et Maïssa Gargouri, qui animent le compte Instagam Mayada Off, signent une BD, qui raconte avec humour le quotidien d’une influenceuse.

Stars des réseaux sociaux qui ont débuté sur Facebook, les sœurs Mayada et Maïssa Gargouri sont désormais connues pour leur compte Instagram où elles partagent avec leurs 401.000 abonnés des dessins satiriques en écho à l’actualité. Elles viennent de se lancer dans la BD. L’occasion pour elles de diversifier leurs activités, tout en continuant d’apporter un regard satirique sur le monde.

L’aventure Mayada débute en 2009, alors que les réseaux sociaux émergent. “Facebook prédominait à l’époque”, se souvient Maïssa Gargouri. “Mayada s’amusait à caricaturer son quotidien et celui de son entourage. Un jour, elle a décidé de créer une histoire en format vidéo avec des outils techniques très basiques: paint, souris et un logiciel de montage gratuit… en y racontant une journée banale opposant Mayada, jeune fille frivole, et sa sœur, jeune étudiante concentrée sur ses études.”

La vidéo, publiée sur le compte Facebook personnel de Mayada, rencontre “contre tout attente” un immense succès. Rapidement, les aventures de Mayada dépassent le cadre familial et commencent à passionner un large public. “Nous avons créé une page Facebook dédiée. Faute de moyen et de temps, nous avons mis en suspens la série. Face à la demande des internautes, nous avons repris en 2013 en postant des BD sans montage afin de gagner du temps”, complète Maïssa Gargouri.

Une BD mise à jour pendant le confinement

Autodidacte, Mayada a développé son goût du dessin dès l’enfance: “Je suis passionnée depuis toute petite de dessin et Maïssa avait déjà le goût pour l’écriture, et on écrivait des histoires étant petites”, raconte la dessinatrice, avant d’ajouter qu’elles ont grandi avec les classiques de la BD, comme Tintin, Tom Tom et Nana et Titeuf. “Nous sommes d’ailleurs très honorées d’avoir rejoint la même maison d’édition que ce dernier”, complètent les deux sœurs.

Intitulée Mayada Off, cette BD raconte avec humour et autodérision comment devenir une influenceuse. L’album est né du désir de parler “de l’influence des réseaux sociaux sur nos vies, du phénomène récent des influenceurs et de l’impact qu’il a sur notre société”, détaille Maïssa Gargouri. Il s’agit de leur première BD, mais les deux sœurs se sont améliorées “d’un point de vue graphique et en créativité” grâce à un travail précédent sur Crobar, série pour Arte qui donne la parole aux personnages de tableaux célèbres.

La BD Mayada Off se moque des influenceurs, mais évoque aussi l’actualité, et notamment le confinement: “Nous avons mis à jour l’histoire de cette BD pendant le confinement. C’est un clin d’œil à cette année assez spéciale et inédite. Nous avons toujours fait un clin d’œil à l’actualité depuis 2009. Nous ne pouvions pas ne pas en parler”, confient les deux sœurs, qui veulent désormais “réaliser d’autres tomes et se lancer dans la réalisation de films.”





Source link

Autres articles

Polisse, Mon Roi, Le Bal des actrices… Quels sont vos films préférés de Maïwenn ? – Actus Ciné

Claude

l’auteure de la saga littéraire annonce la sortie de Midnight Sun, un nouveau volume

Claude

Mort de Chadwick Boseman : l’hommage des Avengers à leur Black Panther – Actus Ciné

Claude

La police californienne pense avoir retrouvé le corps de l’actrice Naya Rivera

Claude

De “Grey’s Anatomy” à “This is Us”, quand la fiction télé s’empare du Covid-19

Claude

Ce qu’il faut savoir sur le nouvel album de Bob Dylan

Claude