la-star.com
Image default
Actu des stars

Kelly Marie Tran (Rose dans Star Wars) revient sur le harcèlement dont elle a été victime – Actus Ciné


L’actrice Kelly Marie Tran, qui sera bientôt à l’affiche de “Raya et le dernier dragon”, s’est récemment exprimée sur son départ des réseaux sociaux en 2018, suite aux nombreux commentaires racistes et sexistes dont elle avait fait l’objet.

En juin 2018, quelques mois seulement après avoir incarné la résistante Rose Tico dans Les Derniers Jedi (devenant ainsi la première femme de couleur à interpréter une protagoniste de la saga Star Wars), l’actrice d’origine vietnamienne Kelly Marie Tran effaçait l’intégralité des contenus qu’elle avait précédemment postés sur son compte Instagram. Une décision prise suite à la lecture de nombreux commentaires racistes et sexistes publiés par certains fans à son encontre.

Alors qu’elle incarnera bientôt vocalement l’héroïne du nouveau long métrage d’animation Disney, Raya et le dernier dragon, la comédienne s’est récemment confiée sur le cyber-harcèlement qu’elle a subi il y a presque 3 ans, suite à son rôle dans Star Wars, expliquant au micro du Hollywood Reporter qu’elle avait eu l’impression de “tomber amoureuse en public, avant de vivre une rupture humiliante, également en public”.

“C’était comme si je n’entendais plus que les voix de mes agents, de mon équipe publicitaire et de tous ces gens qui me disaient quoi dire, quoi faire, et quoi ressentir”, a-t-elle ainsi expliqué. “Et je me suis rendu compte que je ne savais plus ce que je ressentais. Et je ne me souvenais pas pourquoi j’étais entrée là-dedans. A chaque fois que cela se produit, je dois fermer boutique et me retirer un moment pour vraiment interagir avec le monde réel – lire des livres ou le journal, faire des randonnées, admirer un arbre et me rappeler qu’il y avait un feu qui brûlait en moi avant Star Wars, avant tout ça.”

Kelly Marie Tran a également élargi ce sentiment de malaise à son arrivée soudaine sous le feu des projecteurs, parfois plus ardents qu’on ne pourrait l’imaginer : 

2016 Lucasfilm Ltd. & ™, All Rights Reserved. / David James
Rose et Finn dans “Les Derniers Jedi”

“On peut parler de l’interaction qui existe entre la santé mentale et les réseaux sociaux, mais aussi entre la santé mentale et cette idée de la célébrité, et ce qu’elle vous fait”, a-t-elle déclaré, toujours au micro du Hollywood Reporter. “Ce n’est pas normal. Pour moi, il s’agit à la fois de pouvoir me protéger de manière à continuer de travailler dans ce monde, et de continuer à porter ces histoires que le monde a besoin d’entendre.”

Quant à savoir si l’actrice regrette sa décision et son départ des réseaux sociaux, elle se déclare sans hésiter “beaucoup plus heureuse” depuis qu’elle n’est plus sur Internet. “Mes agents m’ont dit que je me privais de partenariats commerciaux, mais je ne suis pas là pour vendre du thé amincissant à des jeunes filles,” a-t-elle ainsi décoché.

(Re)découvrez la bande-annonce de “Raya et le dernier dragon”…

 



Source link

Autres articles

Une Fête de la Musique inédite entre retrouvailles, innovation et distanciation

Claude

Le producteur David Guillod (Tyler Rake, Atomic Blonde) accusé de viols et d’agressions sexuelles – Actus Ciné

Claude

retour sur sa carrière en cinq rôles cultes

Claude

Pourquoi Lana Del Rey s’est attiré les foudres des fans de Beyoncé, Nicki Minaj et Ariana Grande

Claude

le succès du programme français de Netflix, signe de la mondialisation des séries télé

Claude

pour l’exploitant qui a détruit une affiche dans son cinéma, “c’est une catastrophe”

Claude