la-star.com
Actu des stars

Julien Clerc, Nicolas Bedos, Sylvie Vartan… le monde de la culture pleure Jean-Loup Dabadie



La mort de Jean-Loup Dabadie, scénariste et dialoguiste de plusieurs classiques du cinéma français (La Gifle, Les Choses de la vie, Un éléphant ça trompe énormément) et parolier de Michel Polnareff (Lettre à France) et Julien Clerc (Ma PréférenceFemmes je vous aime), a suscité une vague d’hommages unanimes du monde de la culture. 

“C’est un grand frère qui disparaît pour moi”, a déclaré dans les colonnes du Parisien Julien Clerc, qui a travaillé avec le célèbre parolier entre 1976 et 2011. “Même après notre dernière collaboration, j’allais lui demander son avis sur mes nouveaux albums qui allaient sortir, alors qu’il n’était pas dessus. Ça m’était difficile parfois, mais son avis m’importait. Et il me le donnait de manière très cash, en me disant de ce qu’il aimait, ce qu’il n’aimait pas.”

“On a écrit beaucoup de chansons ensemble. Un internaute m’a envoyé très gentiment toutes nos chansons. Et il a terminé par une chanson, À la fin je pleure. Ça résume mon état d’esprit aujourd’hui”, a-t-il ajouté sur BFMTV.

Enrico Macias a lui aussi “perdu un très grand ami”, un “frère”: “Il m’appelait mon frère jumeau parce qu’on est nés la même année. Vraiment j’ai beaucoup de peine. C’est un frère que j’ai perdu”, a-t-il déclaré sur France Info. “Au revoir Jean-Loup… Quelques jours après Michel Piccoli, un autre complice de Claude Sautet s’en va. Merci Jean-Loup Dabadie pour ces chansons et ces répliques qui ont si souvent guidé nos vies”, a écrit de son côté sur Twitter Patrick Bruel

“De tous les gens de ce métier, Jean-Loup est le plus complet”

Très ému par la disparition de l’académicien, Michel Drucker s’est souvenu dans Le Parisien de son “grand copain” avec qui il a débuté sa carrière dans les années 1960: “De tous les gens de ce métier, Jean-Loup est le plus complet, ce qui est très rare. Romans, écriture de sketchs, paroles de chanson, scénarios… C’était l’un des plus doués, des plus polyvalents, des plus éclectiques, ce qui n’est pas donné à tout le monde!”

L’écrivain Jean-Marie Rouart, membre de l’Académie française, loue dans Le Parisien sa “joie de vivre communicative” et sa “générosité extraordinaire dans l’humour”: “Il s’amusait à imiter tous les académiciens, moi comme les autres. Mais ce n’était jamais méchant. Il a amené dans cet endroit un peu austère un souffle d’air frais, presque juvénile. On se marrait. Il avait l’amour de la chose bien dite, mais il était habité d’une forme de légèreté permanente.” 

“Jean-Loup, un talent fou, une personnalité flamboyante, un éternel sourire, un ami…et aujourd’hui une larme dans mon cœur. Merci pour les cadeaux…”, a encore indiqué sur Facebook la chanteuse Sylvie Vartan. Filleul de Jean-Loup Dabadie, qui a écrit les sketches de son père Guy Bedos, Nicolas Bedos a réagi sur BFMTV à la mort du célèbre parolier et dialoguiste en déclarant qu’il souhaite “inciter les gens à fêter un homme génial qui a apporté tant d’élégance dans l’humour”. 





Source link

Autres articles

L’actrice Olivia de Havilland est morte à l’âge de 104 ans

Claude

The Kissing Booth 2 (Netflix) : qui sont Taylor Zakhar Perez (Marxo) et Maisie Richardson-Seller (Chloé) ? – Actus Ciné

Claude

Beyoncé demande l’inculpation « rapide » des policiers qui ont tué Breonna Taylor

Claude