la-star.com
Actu des stars

de Patrick Fiori à Gims, les concerts virtuels se multiplient



Les artistes français sont de plus en plus nombreux à donner des concerts virtuels. Une alternative intéressante, à l’heure où les salles de spectacles sont fermées à cause du coronavirus.

Le coronavirus a fait fermer les salles de spectacle, mais il n’a pas fait disparaître l’envie de se produire chez les artistes. Ils sont de plus en plus nombreux, en France, à opter pour l’alternative du livestream: un concert à distance, payant et retransmis sur Internet, afin que les fans puissent suivre le spectacle depuis chez eux.

À commencer par Patrick Fiori, qui se produira samedi soir dans un Apollo Théâtre (Paris XIe) vide face à dix caméras, qui diffuseront le show en direct. Les billets pour suivre l’événement sont disponibles sur le site de la salle, pour 15 euros.

“La musique accompagne les gens depuis toujours”, explique Patrick Fiori à BFMTV. “C’est un moteur important, qui démarre dès le matin et pour l’éternité (…) Non, on ne va pas attendre. On trouve des solutions. La technologie nous permet de pouvoir trouver ces solutions-là, il faut savoir les apprivoiser et il faut savoir y aller.”

Plusieurs artistes prennent l’initiative

La formule va sans doute faire des émules dans l’Hexagone, tant elle se démocratise: Gims, qui a reporté la sortie de son album Le Fléau à cause du confinement, a annoncé mardi un concert en livestream pour le 20 décembre. “Corona! J’ai pas dit mon dernier mot!”, lance-t-il sur Instagram.

Ce jeudi matin, Matt Pokora a annoncé à son tour un concert virtuel. Il se produira le 8 décembre à partir de 20h45, en direct d’une Seine musicale vide, pour une “ultime représentation du Pyramide tour”, comme il l’écrit sur Instagram. Le chanteur a été obligé d’annuler la deuxième partie de cette tournée en raison de la pandémie:

“Vous aurez le droit au show dans sa formule complète (scène, musiciens, danseurs etc…)”, promet-il. “Pas de ‘petite version’. En attendant de se retrouver l’été prochain lors des festivals.”

“Des centaines de personnes qui bossent dans l’ombre”

Le chanteur avait fait part de son désarroi face à l’annulation de ses derniers concerts lors d’une interview pour BFMTV: “Je pense à mes équipes techniques, mes danseurs, mes musiciens, aux gens qui bossent dans chaque salle, le ménage, la sécurité, le catering, les chauffeurs… Ce sont des centaines et des centaines de personnes sur chacun de mes concerts qui bossent dans l’ombre.”

L’idée vient probablement des artistes internationaux. Fin octobre, la sensation pop américaine Billie Eilish s’est produite en direct pour ses fans, faute d’avoir pu terminer sa tournée à cause du coronavirus. La chanteuse britannique Dua Lipa prévoit un spectacle sur le même format pour le 27 novembre, intitulé “Studio 2054”. Et samedi dernier, c’était Kylie Minogue qui se produisait en visioconférence pour promouvoir son nouvel album, Disco.

Philippe Dufreigne, avec Benjamin Pierret



Source link

Autres articles

Confinement saison 2: on regarde quoi #jour10

Claude

Ecarté du tournage de “Fort Boyard”, Francis Lalanne envisage de créer sa propre émission

Claude

d’Omar Sy à Jacques Audiard, des personnalités dénoncent ” un crime contre l’humanité”

Claude

La police californienne pense avoir retrouvé le corps de l’actrice Naya Rivera

Claude

Le très rare scaphandre de “2001, l’Odyssée de l’espace” mis aux enchères

Claude

“Ip Man 4”, le seul blockbuster à voir cet été au cinéma

Claude