la-star.com
Actu des stars

Critiqué pour avoir conseillé Donald Trump, le rappeur Ice Cube s’explique



Ice Cube a travaillé avec l’administration Trump pour mettre au point un système de soutien à la communauté afro-américaine. Après une vague de critiques sur les réseaux sociaux, il s’en explique.

Sous le feu des critiques, Ice Cube se défend. Le rappeur américain fait l’objet du courroux des fans pour avoir travaillé avec Donald Trump sur la mise en place d’un plan pour venir en aide à la communauté afro-américaine. Il explique qu’il n’a pas pour autant apporté son soutien au chef d’État américain, candidat à sa réélection le 3 novembre prochain.

Comme l’explique CBS, tout a commencé lorsque Katrina Pierson, la directrice de campagne de Donald Trump, a révélé cette collaboration dans un tweet: “Bravo à Ice Cube pour sa détermination à faire un pas en avant et travailler avec l’administration Trump pour aider à développer le Plantinum Plan”, a-t-elle publié mardi. De nombreuses voix se sont élevées pour accuser le rappeur de soutenir Donald Trump, estimant qu’il était utilisé par le chef d’État, comme le rapporte CNN.

Réactivité chez les Républicains

Ce Platinum Plan dévoilé début octobre par Donald Trump a pour objectif de soutenir la population noire américaine, socialement et économiquement. Ce plan a été exposé par le président deux mois avant la présidentielle américaine, qui l’opposera au démocrate Joe Biden. En 2016, lors de son élection, il n’avait rassemblé que 8% de l’électorat afro-américain, rappelle CNN. Le racisme envers cette communauté s’est retrouvé au centre du débat cet été aux États-Unis, avec la résurgence du mouvement Black Lives Matter.

Ice Cube, qui s’est très souvent montré critique envers Donald Trump par le passé (notamment en 2018, lorsqu’il a sorti la chanson Arrest the president), explique avoir été en contact avec les deux partis pour faire valoir son Contract With Black America (CWBA), une série de politiques pour lutter contre le racisme aux États-Unis. Et que les Républicains se sont montrés plus intéressés:

“Voici les faits: j’ai sorti le CWBA. Les deux partis m’ont contacté. Les démocrates ont dit qu’ils s’y pencheraient après l’élection. La campagne de Trump a fait des ajustements à son Plan après nous avoir parlé du CWBA”, explique-t-il sur Twitter.

“Le progrès de la communauté noire est une question bipartite”, poursuit-il. “Quand nous avons créé le CWBA nous voulions parler aux deux côtés. Parler avec le pouvoir fait partie du processus”. Et d’ajouter: “Je conseillerai n’importe qui sur la planète qui a le pouvoir d’aider les Noirs américains à lutter contre les énormes inégalités de richesse.”

Les fans en colère

Le rappeur répond également à un fan qui écrit sur Twitter avoir “le coeur brisé” de voir son “héros de hip-hop travailler avec le côté sombre”: “Tous les côtés sont sombres pour nous, ici, en Amérique”, déclare le rappeur. “Ils sont tous les mêmes jusqu’à ce que quelque chose change pour nous. Ils mentent tous, ils trichent tous, mais nous ne pouvons pas nous payer le luxe de ne pas négocier avec quiconque a le pouvoir, ou notre situation dans ce pays ne changera jamais.”

Une autre internaute exhume un ancien tweet d’Ice Cube, dans lequel il assurait qu’il ne soutiendrait “jamais” un “fils de p*** comme Donald Trump”. “Je n’ai apporté mon soutien à personne”, affirme-t-il aujourd’hui.

Ice Cube, de son vrai nom O’Shea Jackson, a commencé sa carrière au sein du groupe de rap N.W.A. dans les années 1980. Depuis, il a toujours affiché ses sensibilités politiques dans ses textes et souligné son soutien à la communauté noire. Il mène en parallèle une carrière d’acteur au cinéma (21 Jump Street, La Voix du succès).





Source link

Autres articles

Mort de Ian Holm : Peter Jackson et le casting du Seigneur des anneaux lui rendent hommage – Actus Ciné

Claude

Sean Connery fête ses 90 ans : 5 choses à savoir sur l’ancien James Bond – Actus Ciné

Claude

« nous allons voter pour vous chasser »

Claude

Concert de Jean-Michel Jarre, en avatar “comme dans Matrix”

Claude

Mort d’Alan Parker, réalisateur de Midnight Express, Mississippi Burning et Fame – Actus Ciné

Claude

la nouvelle direction promet “un nouveau modèle”, la présence de Polanski en suspens

Claude