la-star.com
Actu des stars

Comment la saison 4 de “The Crown” raconte la naissance du mythe Diana


La quatrième saison de The Crown sur Netflix explore la relation compliquée entre le prince Charles et Diana, mais aussi la fascination que la princesse a exercé dès le début sur les gens.

La démarche un peu gauche, la tête légèrement rentrée dans les épaules et penchée sur le côté… Emma Corrin incarne une toute jeune Lady Diana, timide et pleine de charme, dans la saison 4 de The Crown, en ligne sur Netflix depuis dimanche.

Après avoir raconté les jeunes années de la reine, puis son entrée dans l’âge mûr, la série de Peter Morgan s’intéresse désormais à une époque plus proche de nous, la fin des années 1970 et les années 1980. Et évoque un chapitre de l’histoire de la famille royale qui passionne tout le monde: le mariage de Charles et Diana et l’éclosion de la princesse.

Plus de vingt ans après sa mort, la princesse de Galles continue de fasciner le public et d’occuper les colonnes des tabloïds. La fameuse interview que la princesse a accordé à la BBC en 1995, peu après sa séparation d’avec Charles, est de nouveau au coeur de l’actualité en Grande-Bretagne.

Diana et la presse

Si l’histoire de la princesse réunit tous les ingrédients nécessaires à une telle fascination – mariage de conte fée, adultère, fin tragique – la série raconte bien l’attraction qu’a exercé la jeune Diana sur la presse et le public, avant même son entrée officielle dans la famille royale. Elle a su charmer la famille royale, lors de son premier week-end à Balmoral emballant le prince Philip, mais aussi la reine.

Emma Corrin dans le rôle de Diana, "The Crown", saison 4.
Emma Corrin dans le rôle de Diana, “The Crown”, saison 4. © Des Willie – Neflix

Tout aussi rapidement, elle a gagné le coeur des Anglais. La série la montre, entourée de photographes et de journalistes, dès qu’elle sort de chez elle, avant même que ses fiançailles.

Patins à roulettes et boulimie

The Crown s’attache également à raconter la transformation de Diana, tout juste sortie de l’adolescence, naïve et joyeuse, puis en fiancée esseulée, qui trompe l’ennui en faisant du patin à roulettes dans les couloirs du palais de Buckingham, et boulimique.

Elle se mue ensuite en “princesse des coeurs,” dès son premier voyage en Australie. Commencé sous les pires auspices – Lady Di enchaîne les gaffes, ne veut pas se séparer de son fils William, âgé de quelques mois, souffre de la chaleur – le voyage se transforme en véritable conquête de l’opinion publique. La spontanéité et la beauté de la jeune princesse séduisent les foules à tel point qu’elle éclipse le prince de Galles. Si “La princesse qui a gagné le coeur de l’Australie”, comme le titre le Times of London à l’époque, cela ne fait qu’exacerber les tensions au sein du couple princier.

Avant même cet épisode, la princesse Anne, soeur cadette du prince Charles se plaint auprès de la reine de la popularité grandissante de Diana.

“Ce n’est pas facile de travailler dans la chaleur du tiers-monde, à faire du vrai travail caritatif. Suis-je mentionnée dans le moindre journal? Mais elle enfile une robe et elle fait la une de tous les journaux du pays”, s’agace-t-elle.

La princesse Margaret, soeur de la reine, a les mêmes griefs à l’encontre de la jeune et jolie princesse.

Infidélité

La série de Peter Morgan, qui a la chance de pouvoir compter sur de nombreuses archives, enregistrements, témoignages, interviews, dont ceux de Diana explore également le mariage malheureux de Charles et Diana, autre aspect de la légende.

Toujours éperdument amoureux de la vigoureuse et désormais mariée Camilla Parker-Bowles, Charles se résout à épouser la douce jeune fille, noble, discrète et bien élevée, candidate parfaite pour devenir princesse de Galles. “Nous étions trois dans ce mariage”, dira bien plus tard Diana lors d’une interview. De fait, Charles profite de chaque instant de liberté pour retrouver Camilla. Il incite même sa jeune épouse à fréquenter sa maîtresse.

Plus de vingt ans après sa mort, l’ombre de Diana plane toujours au-dessus de Charles, même s’il a fini par épouser sa Camilla bien-aimée. Et l’affaire de la BBC, mais aussi les nombreuses oeuvres de fiction et documentaires – Kristen Stewart va bientôt incarner Diana, il va également y avoir une comédie musicale à Broadway – qui continuent de voir le jour montrent que la princesse Diana est toujours la princesse préférée.



Source link

Autres articles

Bella Poarch, la nouvelle star de TikTok qui a gagné 9 millions d’abonnés en un été

Claude

Tom Hanks “ne sait pas du tout” quand il reprendra le travail

Claude

The Kissing Booth 2 (Netflix) : qui sont Taylor Zakhar Perez (Marxo) et Maisie Richardson-Seller (Chloé) ? – Actus Ciné

Claude

La suite de “Borat” avec Sacha Baron Cohen disponible sur Amazon avant le 3 novembre

Claude

Quatre films de Jean-Luc Godard sur Netflix dès le 1er septembre

Claude

la tenue d’Audrey Hepburn dans “Vacances Romaines”

Claude