la-star.com
Image default
Actu des stars

“CODA”, remake américain de “La famille Bélier”, remporte le premier prix à Sundance



Après avoir été acheté pendant le festival pour une somme record, le long-métrage de Sian Heder repart avec le premier prix de cette édition 2021.

CODA, un drame indépendant adapté de la comédie française La famille Bélier, a remporté le premier prix du festival du film de Sundance mardi, tandis que le musicien Questlove a décroché le prix du documentaire avec son premier film.

Tirant son titre de l’acronyme qualifiant les enfants d’adultes sourds, CODA suit une lycéenne (Emilia Jones) déchirée entre sa passion pour la musique et le fait de rester à la maison pour aider ses parents et son frère sourds.

L’histoire transplante la comédie française sortie en 2014 dans la ville de pêcheurs américaine de Gloucester, dans le Massachusetts, dont la réalisatrice Sian Heder est native.

Record décroché

Le film, qui a suscité une déferlante d’enthousiasme en ligne, a été racheté par Apple au terme d’enchères acharnées entre distributeurs, qui auraient battu le record de Sundance – 25 millions de dollars.

“Je suis tellement heureuse, je suis tellement émue. Je veux essayer de signer et de parler en même temps, mais c’est difficile”, a réagi Sian Heder en acceptant le prix à distance.

Sian Heder, déjà connue pour la série Orange is the New Black, et l’actrice Emilia Jones ont toutes deux appris la langue des signes pour le film, qui consacre dans des rôles principaux plusieurs acteurs sourds connus, dont l’actrice oscarisée Marlee Matlin (Children of a Lesser God). Le film a également remporté le premier prix du public, ainsi que des prix pour la mise en scène et les acteurs.

Des documentaires à l’honneur

Le premier film du musicien Questlove, Summer of Soul (…Or, When The Revolution Could Not Be Televised), sur le festival “Black Woodstock” qui a eu lieu à Harlem en 1969, a remporté les prix du jury et du public pour le meilleur documentaire. Le film utilise des images inédites de l’évènement, qui a réuni des pointures telles que Stevie Wonder, Nina Simone et Mahalia Jackson devant pas moins de 300.000 spectateurs, avant de sombrer dans l’oubli.

Le film Hive, sur une femme se battant pour sa survie dans un Kosovo patriarcal déchiré par la guerre, a remporté le prix du meilleur film dramatique étranger, le prix du meilleur documentaire étranger revenant à Flee, un film d’animation sur un enfant afghan réfugié, acheté par le distributeur de Parasite, NEON.

Co-fondé par Robert Redford, le festival se tient habituellement à Park City, dans les montagnes de l’Utah, mais les 72 longs métrages de l’édition 2021 ont été contraints de faire leur première en ligne en raison de la pandémie.

L’un des derniers films à être présentés mardi était Amy Tan: Unintended Memoir, un documentaire sur l’auteur sino-américain du roman Le Club de la Chance, réalisé par le fils de Robert Redford. Cinéaste et activiste, James Redford est mort en octobre à l’âge de 58 ans d’un cancer des canaux biliaires alors que le film était presque terminé.



Source link

Autres articles

Polanski d’office dans la nouvelle assemblée générale

Claude

Banni de Twitter pour antisémitisme, le rappeur Wiley défend ses publications

Claude

Chronik Fiction, la chaîne qui autopsie les morts célèbres de la pop culture

Claude

Elliot Page fait la couverture de “Time” et raconte son coming-out transgenre

Claude

Décès de Brian Dennehy, inoubliable shérif sadique Teasle dans Rambo – Actus Ciné

Claude

un documentaire sur le régime de tutelle qui l’oppose à son père

Claude