la-star.com
Image default
Actu des stars

Britney Spears sort du silence et se dit “gênée” par le documentaire “Framing Britney Spears”



La chanteuse a commenté sur Instagram le fameux documentaire qui met l’accent sur le rôle des paparazzis et de la presse à scandale dans sa chute.

Britney Spears est sortie du silence ce lundi soir: l’artiste a donné son avis sur Framing Britney Spears, un documentaire du New York Times qui retrace le récit médiatique autour de sa vie de chanteuse. Se disant “gênée” par ce film qui met l’accent sur le rôle des paparazzis et de la presse à scandale dans sa chute, Britney Spears a révélé qu’elle n’avait pu voir que des extraits, qui l’avait fait pleurer “pendant deux semaines”.

“Je n’ai pas vu le documentaire, mais d’après ce que j’ai pu en voir, je suis gênée par cette mise en lumière. J’ai pleuré pendant deux semaines et je continue de le faire fréquemment!!!!”, a-t-elle écrit sur Instagram. L’artiste est aussi revenue sur les critiques qui la suivent depuis ses débuts:

“J’ai été critiquée toute ma vie, épiée, et jugée. Pour le bien de ma santé mentale, je danse sur de la musique de Steve Tyler toutes les nuits pour me sentir en vie. J’ai été exposée aux yeux de tous toute ma vie. Il faut avoir beaucoup de force pour avoir confiance en l’univers et lui confier ses vraies blessures, parce que j’ai été toujours jugée, dévalorisée et insultée par les médias, et encore maintenant. Alors que la vie continue, nous restons des individus si fragiles et si sensibles!!!”

“Cruauté” des médias

Framing Britney Spears utilise les impressionnantes archives disponibles autour de la star pour documenter la période difficile de sa vie, à un moment où la santé mentale n’était pas autant prise au sérieux qu’aujourd’hui par certains médias.

Au cours de sa longue période de dépression qui a suivi sa demande de divorce en 2006 avec Kevin Federline, et à la perte de la garde de ses enfants en 2007, on a notamment pu voir Britney Spears pieds nus dans une station-service, et conduisant avec un de ses fils sur ses genoux.

Moya Luckett, historienne des médias à l’université de New York, et spécialiste de la culture autour des célébrités, affirme que la “cruauté” subie par Britney Spears de la part des médias est aujourd’hui atténuée pour les autres stars dans un paysage médiatique dominé par les réseaux sociaux.

Régime de tutelle contesté

Aujourd’hui âgée de 39 ans, Britney Spears vit sous les termes stricts d’un accord décidé en 2008 par un tribunal de Californie au moment de sa très médiatique descente aux enfers. Comparable à un régime de tutelle, il stipule que les décisions concernant la superstar sont prises par son père, Jamie.

Si les raisons exactes d’une telle décision sont restées sous le sceau de la confidentialité judiciaire, de plus en plus de voix s’élèvent ces dernières années pour interroger sa pertinence. Le mouvement #FreeBritney, ou #LibérezBritney en français, a été monté par des fans qui sont convaincus que la chanteuse est maintenue contre son gré dans l’accord de tutelle.

Jérôme Lachasse avec AFP





Source link

Autres articles

Emma Watson : pourquoi a-t-elle quitté un plateau en plein tournage ? – Actus Ciné

Claude

Trump banni de Twitter : Sacha Baron Cohen, Mark Hamill et Stephen King réagissent – Actus Ciné

Claude

Il faudra attendre la fin de l’année pour voir la suite de “Lupin”

Claude

Spike Lee fait marche arrière et présente ses excuses pour avoir défendu Woody Allen

Claude

Jean-Jacques Goldman et Sophie Marceau toujours personnalités préférées des Français

Claude

découvrez le palmarès des Golden Globes 2021

Claude