la-star.com
Actu des stars

Batman : Chris O’Donnell aurait pu jouer Robin dans un film solo – Actus Ciné


Pour ses 50 ans, retour sur les suites avortées de Batman & Robin, qui auraient permis à Chris O’Donnell de prolonger sa carrière de sidekick du Chevalier noir.

Warner Bros.

L’acteur américain Chris O’Donnell fête aujourd’hui ses 50 ans ! Si l’acteur est passé à autre chose après Batman Forever et Batman et Robin, son anniversaire fournit l’occasion d’explorer deux projets qui auraient dû voir le jour si le dernier long métrage DC de Joel Schumacher avait trouvé son public.

NIGHTWING

Suite à la mauvaise réception critique et public de Batman et Robin, Warner Bros a annulé les deux projets qu’elle envisageait autour de sa licence DC Comics. Le premier d’entre eux, dont on ne sait pas grand-chose, était Nightwing. Ce film devait explorer l’évolution de Dick Grayson de Robin (le faire-valoir de Batman) à Nightwing, en en faisant un héros à part entière, rejetant les méthodes de Batman pour (littéralement) voler de ses propres ailes.

Ce spin-off n’a jamais dépassé le stade de l’idée pour surfer sur le succès de la licence Batman. Il faut rappeler qu’à l’époque, la série d’animation The New Batman Adventures est en pleine diffusion, Batman la série animée vient de se terminer, et les jouets dérivés de ces shows comme des films se vendent comme des petits pains. Le ratage de Batman & Robin met fin à cette lucrative entreprise du moins pour le cinéma, et le Chevalier noir ne réapparaîtra après cela qu’avec Batman begins en 2005.

BATMAN UNCHAINED

Le second de ces projets avortés est intitulé Batman Unchained* (Batman déchaîné). Il est annoncé quelques mois avant la sortie de Batman & Robin, alors que les producteurs William M. Elvin, Peter MacGregor-Scott et Mitchell Dauterive pensent tenir un grand film avec la rencontre entre le Chevalier Noir, Poison Ivy, Bane et Mister Freeze. Le scénariste Akiva Goldsman décide ne pas rempiler pour ce cinquième opus et selon Variety, c’est Mark Protosevich (alors inconnu) qui est engagé pour écrire le scénario de cette aventure inédite de Bruce Wayne. Le réalisateur Joel Schumacher est censé revenir pour une somme alors très conséquente, 10 millions de dollars.

Warner Bros.
Batman (George Clooney) et Robin (Chris O’Donnell)

De ce que l’on sait aujourd’hui de son scénario, il n’est pas certain que Batman Unchained allait faire revenir Batgirl (jusqu’alors jouée par Alicia Silverstone), mais une chose est sûre :  le supervilain connu sous le nom de L’Epouvantail aurait été le méchant principal. Le personnage d’Harley Quinn aurait aussi été présenté pour la première fois au cinéma, mais sous une origin story différente : comme la fille du Joker. A l’époque, Variety mentionne aussi la possibilité d’apparitions des personnages du Chapelier fou et des plus méconnus roi Tut ou Egghead.

L’idée du film résultait dans le départ de Robin (sans doute en vue du film Nightwing) et Batman seul face à une alliance entre l’Epouvantail (qui souhaite se venger de Bruce Wayne) et Harley Quinn (qui découvre l’identité de son père et décide de le venger). L’Epouvantail délivrait son gaz effrayant pour que Bruce Wayne soit victime d’hallucinations, et voient les méchants iconiques de la saga revenir le hanter (le Pingouin, Catwoman, L’Homme-mystère, Double-Face et le Joker. Tous interprétés par les acteurs qui les ont immortalisés à l’écran, dans ce qui aurait été une scène probablement mythique et hors de prix : Jack Nicholson, Danny DeVito, Michelle Pfeiffer, Tomme Lee Jones et Jim Carrey. Batman se trouve aux prises avec tous ces super-vilains jusqu’à ce que Robin arrive pour l’aider et l’extirper de ce cauchemar.

Pour pouvoir se projeter un peu dans son futur casting, Schumacher se déplace sur le tournage de Volte/Face pour proposer le rôle de l’Epouvantail à Nicolas Cage. Coolio dira des années plus tard qu’il est apparu dans Batman et Robin uniquement “parce qu’on m’avait promis le rôle du méchant du prochain film”. De son côté, Protosevich déjeune avec Courtney Love et lui propose le rôle d’Harley Quinn (une rumeur non confirmée évoque aussi que Madonna a été approchée).

Le film n’ira pas beaucoup plus loin. L’insuccès de Batman et Robin avec 238,2 millions de dollars rapportés pour un budget estimé de 125 millions aura raison de ce projet de Batman Unchained qui aurait coûté une fortune rien que pour réunir les vilains de la scène finale. Soudainement refroidie par ces résultats alors qu’elle escomptait un énorme succès, la Warner décidera de laisser Batman prendre un repos bien mérité. Protosevitch avait envoyé au studio son traitement (les grandes lignes du scénario) pour Batman Unchained. Il n’obtiendra jamais de réponse.

Joel Schumacher ira faire 8MM avec Nicolas Cage, Mark Protosevich écrira le scripte de The Cell et Warner Bros se trouvera une autre franchise avec Matrix. Côté casting, George Clooney refusera de jouer à nouveau Batman et partira tourner avec Mimi Leder (Le Pacificateur), Steven Soderbergh (Hors d’atteinte, 1998), Terrence Malick (La Ligne rouge, 1999) et David O. Russell (Les Rois du désert, 2000). Quant à Chris O’Donnell, la suite fut plus compliquée mais après quelques films et une brève apparition dans Grey’s Anatomy, il s’est trouvé une place d’importance à la télévision en incarnant le premier rôle de la série NCIS: Los Angeles, dans laquelle il officie depuis plus de 10 ans.

 

* le film fut connu plus tard sous le titre de Batman Triumphant.

Comment trouver le film ou la série qui vous correspond ? Découvrez le score d’affinités d’AlloCiné – Cliquez ici pour en savoir plus



Source link

Autres articles

Pour Stéphane Bern, le patrimoine rural doit devenir « cause nationale »

Claude

Uma Thurman : Ghibli, Stranger Things, Seigneur des Anneaux… 6 choses à savoir sur l’actrice ! – Actus Ciné

Claude

Meghan Markle estime que la monarchie l’a laissée “sans défense” face aux tabloïds

Claude