la-star.com
Actu des stars

Andrea Bocelli fait son mea culpa après des propos polémiques



Le ténor italien Andrea Bocelli avait minimisé lundi devant le sénat italien la gravité de la pandémie de covid-19. Il s’en est excusé mercredi dans une vidéo.

Ses propos avaient choqué l’Italie. Le ténor Andrea Bocelli a dû demander pardon, mercredi, après avoir minimisé, lundi devant le sénat, la gravité de la pandémie de covid-19. “Mon intention n’était pas d’offenser ceux qui ont été frappés par le covid-19”, déclare-t-il ainsi dans une vidéo publiée sur Facebook, adressant ses “sincères excuses”.

“Comme vous le savez, ma famille n’a pas été épargnée par le virus , nous avons tous été contaminés et avons craint le pire. Parce que personne ne peut connaître l’évolution d’une telle maladie inconnue”, indique-t-il également.

“Soi-disant épidémie”

Très présent dans les médias pendant le confinement, le ténor avait remis en cause lundi la gravité de l’épidémie de covid-19, déclarant être en conflit avec ses fils pour avoir exprimé des “doutes sur la gravité de cette soi-disant pandémie”. Il avait ajouté n’avoir pas “connu quelqu’un pris en charge en thérapie intensive” et conclu: “Où se trouve alors toute cette gravité?”

Il assurait aussi s’être senti “humilié et offensé”, expliquant “quand j’ai entendu qu’on me privait de la liberté de sortir de chez moi, sans avoir commis de crime, j’ai été offensé. Je souhaite confesser publiquement que j’ai parfois désobéi volontairement à cette interdiction parce que je ne trouvais pas juste, ni même salutaire de rester chez soi.”

“J’ai été mal compris”

Devant l’émoi qu’ont aussitôt suscité ses propos en Italie, le ténor a déclaré, peu après son intervention, “aujourd’hui au Sénat j’ai été mal compris. Je ne suis pas un négationniste, je suis un optimiste et je repars de là, avec une prière.”

Avec plus de 35.000 morts, l’Italie, l’un des premiers pays touché par le virus, après la Chine, n’a pas été épargnée par l’épidémie de Covid-19. La ville de Bergame, notamment, a été particulièrement frappée, avec 6.000 morts, sur une population de 122.000 habitants.

Les propos du chanteur au sénat sont par ailleurs en totale contradiction avec son attitude, au plus fort de la pandémie. Le chanteur enjoignait alors ses compatriotes à l’imiter en restant chez eux: “Nous restons ici tous ensemble par sens civique, pour donner un coup de main à tous nos amis qui luttent sur le front sanitaire et m’envoient des messages alarmants et alarmés”. Andrea Bocelli a également été un véritable soutien pour la population, pendant le confinement. Il a ainsi interprété à Pâques, plusieurs chants de musique sacrée, seul dans la cathédrale de Milan, mais aussi collaboré à un clip participatif avec Céline Dion.

Fin mai, il avait également révélé que toute sa famille avait été malade. “Mon expérience du coronavirus? Une tragédie, nous avons tous été contaminés dans la famille, avec de la fièvre, même si elle n’était pas forte, la toux et les éternuements”.



Source link

Autres articles

Omar Sy appelle à dénoncer les violences policières et à réformer le système

Claude

“J’ai plus d’humour qu’on ne le pense”

Claude

comment le coronavirus a bousculé le tournage de la nouvelle saison

Claude

Ces musiques de films qui ont fait la légende d’Ennio Morricone

Claude

Largo Winch fête ses 30 ans avec une rétrospective à la Cité de l’économie

Claude

“Black-out”, la BD qui explore les origines du racisme à Hollywood

Claude