la-star.com
Actu des stars

5 choses à savoir sur “Les 12 coups de midi”, le jeu qui fête ses 10 ans



En dix ans, Les 12 coups de midi est devenue une des émissions plus regardées de TF1, et son présentateur, Jean-Luc Reichmann, l’un des animateurs les plus populaires de la télévision.

Dix ans de rire. Les 12 coups de midi, le divertissement présenté par Jean-Luc Reichmann sur TF1, a fêté sa première décennie. Un anniversaire qui coïncide, à quelques jours près, avec le record d’Eric, devenu mi-juin le plus grand champion de l’histoire de l’émission. De quoi faire oublier Christian Quesada, condamné pour pédopornographie.

Les 12 coups de midi a déjà reçu son cadeau pour ses 10 ans. Le jeu a été désigné la semaine dernière émission préférée des Français, selon un sondage Opinion Way publié par Le Figaro. Le jeu diffusé chaque jour sur TF1 récolte 24% des suffrages. Voici cinq choses sur cette émission qui passionne les Français.

Un programme argentin

Les 12 coups de midi est l’adaptation française d’une émission née en Argentine en 2001. “Je cherchais un concept innovant avec des éléments qui n’existaient pas dans d’autres programmes. À l’époque, les chaînes se contentaient le plus souvent d’acheter ou de copier des formats américains”, a raconté le producteur Marcelo Ferrero au Figaro.

El Legado (“L’Héritage”) est diffusé pour la première fois en 2002 sur la chaîne Telefé. Le succès est immédiat et l’émission est transposée en Italie, puis au Portugal, en Hongrie, en Grèce, en Turquie, en Espagne, au Mexique et au Brésil. En France, le jeu connaît une première version, Crésus, présentée par Vincent Lagaf entre 2005 et 2006.

Quatre ans plus tard, une deuxième version, intitulée Les 12 coups de midi, débarque à la télévision. Elle est entièrement imaginée par Reichmann: “Ce qui fait le succès des Douze coups de midi!, c’est en grande partie Jean-Luc Reichmann […] Il a énormément contribué à ce que le format est devenu”, confirme le producteur Hervé Hubert. Reichmann y apporte sa marque de fabrique, une proximité entre animateur et candidats. “Le fait d’avoir réduit le nombre de candidats à quatre (au lieu de cinq ou six, NDLR) donne davantage de temps pour profiter de Jean-Luc en tant que maître de cérémonie”, confie Marcelo Ferrero.

Des coucous aux 12 coups

“Créadaptation”, l’émission n’est pas baptisée L’Héritage (comme le jeu argentin El Legado, dont il est adapté) , mais Les 12 coups de midi. Le choix est lié à une des passions de Jean-Luc Reichmann: “J’ai travaillé le ‘wording’. Comme je suis un amateur de pendules à coucou, j’ai avancé sur cette thématique du coucou et de l’émission diffusée à midi. Et ça a donné ‘Les coucous de midi’, ‘Les 12 coucous de midi’ et finalement ‘Les 12 coups de midi!’. J’adore jouer avec les mots alors on a enchaîné en intitulant les épreuves ‘Le coup d’envoi’, ‘Le coup fatal’, ‘Le coup par coup’ et ‘Le coup de maître’.”

De la fée Eulalie à Zette

De juin à octobre 2010, Jean-Luc Reichmann était accompagné par un personnage, la fée Eulalie, doublée par Véronique Le Nir. Mais le personnage ne prend pas et Reichmann décide de faire appel à une de ses amies, Isabelle Benhadj, animatrice radio, pour la remplacer. Et c’est ainsi que Zette est née:

“Je m’étais dit que ce serait sympathique d’être accompagné d’une fée imaginaire mais ça n’a pas pris. Nous avions réfléchi à un autre personnage pour remplacer la fée Eulalie et, finalement, une copine qui faisait de la radio depuis des dizaines années avec moi est devenue la voix de l’émission sous le nom de Zette. L’imaginaire est plus fort que tout, chacun se fait son idée de la personne qui se cache derrière cette voix.”

Une cagnotte record

Le record de la plus importante cagnotte est détenu par Eric, avec 921.316 euros – loin devant les 809.392 euros de Christian Quesada.

“Je suis tombé sur une Étoile mystérieuse au montant jamais mis en jeu. C’est ça qui a boosté mes gains. Mais je ne pense pas avoir été plus efficace que les autres”, s’est-il justifié dans les colonnes de Télé Loisirs.

Eric ne touchera pas réellement 921.316 euros. La somme récupérée comprend en réalité ses gains et ses cadeaux. Ceux-ci représentent une valeur de 299.316 euros. Eric quitte donc l’émission avec 622.000 euros.

Des audiences records pendant le confinement

Très populaire, l’émission a battu des records historiques pendant le confinement. Un an après l’affaire Quesada, le divertissement règne toujours sur sa tranche, et passionne les téléspectateurs grâce à son champion, Eric. Alors que Les 12 coups de midi attirent en moyenne 4,8 millions de fidèles, ils étaient 6,6 millions le 19 mars et 6,7 million le 31 mars, un record historique.



Source link

Autres articles

En plein confinement, le succès planétaire d’un groupe aborigène 

Claude

« nous allons voter pour vous chasser »

Claude

Joyeux anniversaire, Vladimir Cosma ! – Actus Ciné

Claude